inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Indonésie : La BD qui secoue les réseaux sociaux.


28 février 2019 - lemarquis


En Indonésie ce mois-ci, une bande dessinée publiée sur Instagram a fait naitre la polémique. Dans le premier pays à majorité musulmane au monde, les difficultés quotidiennes d’un homosexuel racontées sous la forme de BD ne sont en effet pas du goût de tous. Jugeant son contenu « pornographique », les autorités indonésiennes ont d’ailleurs officiellement demandé son retrait du réseau social.

L’auteur, alPantuni, du nom de son compte Instagram – dessine dans un style qui évoque l’univers des mangas. Les bulles de bandes dessinées qu’il publie en ligne, font aussi pas mal penser à des dessins pour enfants.
Coiffé d’un chapeau typique du Sud-Est asiatique, comme en portent notamment les musulmans de Malaisie et d’Indonésie, le personnage principal de la BD est présenté dès les premières vignettes comme un homme marié, qui dissimule son homosexualité pour, dit-il, pouvoir vivre « tranquille ».
À ce jour, une grosse dizaine de posts, composés de quatre cases chacun, ont été publiés. Tous mettent en avant le poids de la religion et des conventions sociales qui pèsent sur la minorité homosexuelle depuis l’âge de l’école.

Une « BD musulmane gay pour les gens capables de penser ».

Sur Instagram, l’auteur présente son œuvre comme une « BD musulmane gay pour les gens capables de penser ». De nombreux internautes ont ainsi pensé que le contenu publié était offensant car relatif aux homosexuels tout en évoquant l’islam. Un internaute y voit par exemple dans ces quelques dessins l’approche de « l’apocalypse » et de « la fin du monde », puis appelle les candidats à la présidence indonésienne à se saisir du sujet.
Au final, c’est le Ministère de la Communication qui a demandé, sans succès, le retrait de la BD d’Instagram, en l’accusant de violer une loi anti-pornographie. Cette loi est le texte le plus utilisé ces dernières années pour s’attaquer, en fait, à la minorité homosexuelle. Sur Twitter, Andreas Harsono de Human Rights Watch, rappelle lui que cette BD aborde surtout la question de l’identité gay et de la bigoterie, sans jamais présenter de personnages entièrement dénudés.

L’homosexualité n’est pas interdite en Indonésie.

L’homosexualité n’est pourtant pas interdite dans l’archipel indonésien. À part la région d’Aceh qui applique une forme de charia, l’homosexualité est officiellement légale ici. Mais dans les faits, celle-ci est de moins en moins bien tolérée par des autorités politiques qui sont influencées par la poussée progressive des radicaux religieux.
Aujourd’hui, un discours contre la minorité LGBT de la part d’un ministre ou d’un homme politique ne surprend plus grand monde, dans un pays où le projet de révision du Code pénal – toujours en cours – envisage même de prochainement punir l’homosexualité d’une peine de prison ferme.

 

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Jussie Smollett débarqué de la série Empire.

L'acteur américain Jussie Smollett, accusé d'avoir inventé une agression homophobe et raciste pour faire avancer sa carrière, sera retiré des...

Fermer