inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


La doyenne des comédiennes Suzy Delair est partie vers d’autres rives… Elle s’évite le confinement.

Ici, une petite réclame...

Elle était une rebelle.

Suzanne Pierrette Delaire dite Suzy Delair, née le 31 décembre 1917 à Paris (18e), est morte ce 15 mars 2020 Elle est une actrice et chanteuse française.

Son répertoire s’étend de la comédie au drame. Danseuse, chanteuse, ses interprétations dans le film Quai des Orfèvres, des chansons Avec son tralala et Danse avec moi, de Francis Lopez, sont restées dans les mémoires. À la scène, elle a joué fréquemment dans des opérettes de Jacques Offenbach (La Périchole, La Vie parisienne), d’Oscar Straus (Trois valses5), de Vanloo, Duval et André Messager (Véronique).

Suzy Delair était une artiste exigeante, traqueuse, perfectionniste, au caractère parfois difficile ; c’est pourquoi elle a préféré, progressivement, s’éloigner de la scène et des plateaux. Sa tonicité n’a rien perdu pour autant, comme on le voit dans Rabbi Jacob, son dernier rôle marquant d’épouse dentiste et survoltée. Elle n’a pas eu d’enfants mais elle demeurait pour ses proches une amie incomparable par sa personnalité, son intelligence et sa mémoire capable de restituer mille anecdotes précises sur le music-hall d’avant-guerre. En 2006, Renaud Donnedieu de Vabres l’avait promue Officier de la Légion d’honneur. En 2007, avec tous ses amis, elle fêtait ses 90 ans au Fouquets. Dommage que les César ne lui aient jamais rendu l’hommage que sa carrière méritait. Depuis quelques années, très fatiguée, elle s’était retirée dans une maison de retraite du 16e arrondissement où ses proches ont fêté ses 100 ans, le 31 janvier 2017, avant qu’elle s’éteigne peu à peu dans la discrétion, mais toujours lucide.

Vous ne la connaissez pas ?

Marianne Mélodie est toujours là pour vous aider. Retrouvez une compilation aux 25 titres rigoureusement choisis par l’Artiste, et qui sont les plus emblématiques de son répertoire. Chansons de films inoubliables (“Quai des Orfèvres”, “Lady Paname”, “Gervaise”), succès de la scène et du disque (“Relax”, “Je sais que vous êtes jolie”), refrains enjoués d’opérettes magiques (“Pantoufle”, “Feu d’artifice”, “Mobilette”), ne manquez sous aucun prétexte ce merveilleux rendez-vous avec notre plus grande Divette de l’après-guerre, Madame Suzy DELAIR !

Pour commander, c’est juste ici -> Suzy Delair : Lady Paname

 

Ici, une petite réclame :

.

Par publié le 17 mars 2020

Donnez votre avis !

Read previous post:
Confinement : Grindr, Canal et… Pornhub mais pas pour les gays !

Que faire pendant les semaines de confinement, certains ont déjà pensé à tout ! Canal +, la chaîne du groupe...

Close