inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


La France prie. Non. Nous ne voulons pas gagner l’Eurovision.

Ici, une petite réclame...

Et bien cela tombe très très bien.

Car cette année encore nous allons nous prendre une bonne GROSSE taule.
D’accord, l’artiste est beau gosse. Même si nous savons de source sûre qu’enfant , c’était un chieur.


L'épisode 4 est en ligne ! Notre invité Clément alias Veronika Von Lear. Nous reviendrons également sur la transphobie supposée de JK Rowling, des rumeurs sur l'application Stop Covid et des actions durant le mois des fiertés. À écouter sur L'anonyme Podcast.

Pour beaucoup, elle n’est pas à la hauteur pour s’assurer une bonne place dans le classement. La ballade romantique Best in me écrite par des suédois et dont une partie du texte a été adaptée en français par Tom Leeb et Amir, a été comparée sur les réseaux sociaux à du « David Charvet » et du « boy’s band des années 90 »… Ce qui nous a été présenté dimanche, c’est juste de la musique d’ascenseur, de supermarché ou pour être honnête, une calamité.
Grâce à ce titre, les personnes âgées vont s’endormir devant leur poste de télévision. Les adultes dans la force de l’âge vont zapper et la jeunesse partir loin en criant. En gros ce titre va faire l’unanimité CONTRE lui.

Pauvre Tom Leeb.

C’est vrai, il est beau gosse. C’est vrai, certaines et certains vont baver… Mais musicalement, c’est même pas en rêve ! Nous avons l’impression d’écouter une pâle copie soporifique de Josh Groban dans un moment de prise de poudre blanche. Pour être tout à fait honnête, nos oreilles ont saigné.

Pourtant Tom Leeb est un artiste qui sait aller, transporter ses auditeurs dans le blues, la ballade, les rythmes saxons ou celtiques.
Mais là, c’est juste mauvais.

Sur le site Eurovision World, où les bookmakers parient sur les chances de chaque candidat, la cote de la France s’est effondrée dès la divulgation du morceau dimanche. De la 14e place, Tom Leeb est tombé à la 21e position, avec une cote de 2 % de réussite.

L’Italie a aussi choisi de ne pas gagner, rassurez vous. Même si le rédacteur en chef d’Inverti fait des pieds et des mains pour l’avoir dans son lit. Sauf s’il chante son titre. Là. C’est lui qui fuit.

Et dire qu’Yvette Leglaire a ”ENCORE ” raté les sélections. C’est peut-être pas plus mal. Nous aurions pu gagner.

Ici, une petite réclame :

.

Par publié le 18 février 2020

1 commentaire sur “La France prie. Non. Nous ne voulons pas gagner l’Eurovision.

  1. Pas du tout d’accord. La chanson est très belle et dans l’esprit des ballades de l’Eurovision.
    Les grands pays européens sont toujours boudés et les chansons n’y sont pour rien…
    Mais on sera dans les choux comme d’habitude. Ce n’est pas grave le résultat pour moi. J’aime le show

Donnez votre avis !

Read previous post:
Le nouveau Spiderman bisexuel ?

Non bisexuel n'est pas un gros mot. Les amateurs et amatrices des deux genres pourront bientôt s'identifier à un personnage...

Close