Ce n’est pas une victoire des militants LGBTi mais tout simplement un acte désespéré.

Certains se sont montrés très bienveillant vis-à-vis du vote des députés retirant le délai de 4 mois d’abstinence pour les hommes ayant eu des relations sexuelles avec des hommes. Cet amendement s’est inscrit dans le projet de loi bioéthique examiné en deuxième lecture depuis le 29 juin.

Cette période d’abstinence était passée de 1 an à 4 mois en juillet 2019. Pour rappel, c’est en 2016 que les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes ont pu donner leur sang pour la première fois, à condition d’avoir une période d’abstinence d’un an. Avant cette date, c’était tout simplement interdit depuis 1983.

Pourquoi un tel changement ?

Le nombre de donneurs du sang chute inexorablement depuis des années. Et ce phénomène s’est accentué avec la crise sanitaire. Les stocks de sang en France sont très bas et risquent encore de le rester avec les grandes vacances approchant. La seule solution était d’augmenter le nombre de donneurs potentiels. C’est ce que l’Assemblée a décidé de faire en urgence face au risque de pénurie. Elle répond à une promesse laissée trop longtemps dans les placards.

Depuis plusieurs jours, des présentatrices et présentateurs du groupe M6 se sont associés à l’Établissement Français du Sang afin d’appeler au don du sang.

D’après France Bleu Occitanie, il faudrait 25 000 dons d’ici la fin de l’été, uniquement pour la région Occitanie, un défi de taille. Les hommes interdits de donner leur sang depuis plusieurs années, vont-ils répondre à l’appel ? À suivre…

Ici, une annonce :
0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Intox : Le Rainbow Flag ne serait pas inclusif parce que des bandes de couleurs auraient disparues.

Du Noir, du Gris ou du Rose, plusieurs nouveaux drapeaux voient le jour pour se « dire » plus inclusifs...

Fermer