Le drapeau arc-en-ciel s’est tout de même invité dans l’Allianz Arena.

L’image a fait le tour de l’Europe, un activiste s’est incrusté sur la pelouse avec un drapeau arc-en-ciel.

Certaines et certains voulaient le mettre au placard et il revient sur le devant de la scène et (re)devient une arme politique. Le drapeau arc-en-ciel interdit de séjour au niveau du stade Allianz Arena de Munich a tout de même été visible contrairement à ce que voulait la Hongrie et l’UEFA.

Durant la présence des joueurs pour l’hymne hongrois, un activiste a réussi à arriver sur le terrain avec le drapeau arc-en-ciel. La scène a duré quelques secondes, mais a dû réjouir de nombreuses personnes en Allemagne, mais aussi en Hongrie.

On ne vous oublie pas.

Même si l’Union Européenne a des difficultés à protéger les droits des femmes et des hommes dans les pays membres, les européennes et européens ne les oublient pas. Ce drapeau n’a pas eu vocation à faire trembler Viktor Orban mais plutôt de continuer à mettre la pression sur nos institutions officielles et sportives afin de poursuivre le combat contre l’homophobie dans les pays de l’Union.

 

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Homophobie : l’UEFA tente la com’ Pinkwashing !

Rétropédalage et com' dans tous les sens pour l'instance européenne du foot-ball. Depuis Mardi, l'UEFA ne sait plus sur quel...

Fermer