Après avoir compté les billets dus à la prochaine coupe du monde au Qatar, le monde du football s’inquiète a minima de l’accueil réservé aux personnes LGBTi !

Oups, le Qatar n’est pas un pays ami des Droits de l’Homme ? Il fallait peut-être s’en inquiéter avant de refiler l’organisation de la prochaine coupe du monde Fifa à un pays qui a eu recours à l’esclavage des temps modernes. Car oui, ces magnifiques stades ont été réalisés par des travailleurs étrangers qui ont eu la surprise d’apprendre sur place que leur passeport était propriété de l’employeur. Et comme en Chine pour l’organisation des JO d’été, il y a eu beaucoup de sang et de morts durant la réalisation des ouvrages. De plus, les travailleurs immigrés ne pouvaient quitter le pays si l’employeur le refusait.

Les droits des LGBTi.

Le Qatar criminalise toujours l’homosexualité. Mais les organisateurs rassurent. Ils ont un cœur en plus d’un portefeuille. Les personnes du même genre pourront dormir dans un lit double ! Nous voilà sauvé ! Certains membres de la Fifa continue leur hypocrisie comme la présidente de la Fédération norvégienne de football Lise Klaveness qui déclare dans SID, filiale allemande sportive de l’AFP :

Lorsqu’on attribue le Mondial à un pays où le mode de vie des LGBTQ est interdit, le football doit s’assurer que tous les fans et tous les joueurs auront accès au tournoi. Pour le moment, ce n’est pas le cas (…) Nous devons nous assurer que ces lois soient suspendues pendant le Mondial.

Il est bien de réclamer la sécurité des personnes LGBTi durant l’organisation du mondial, il serait sage plutôt d’exiger l’abolition de ces lois, même après le mondial.

Le Qatar rassure et fait des efforts.

Le Qatar ne veut pas passer pour un pays de conservateurs religieux. Le pays a modernisé son droit du travail, fixant un salaire minimum. Le pays a aussi interdit aux employeurs, dont des sociétés françaises, de garder les papiers des travailleurs. Les organisateurs ont dédommagé les familles endeuillées et rendu les corps des travailleurs décédés. Ils assurent également que tout le monde est le bienvenu au Qatar, sans aucune discrimination.

Mais attention, soyez discret, pour votre plus grand bien !

Le Qatar prévient tout de même que les miracles n’existent pas, étonnant pour des croyants. Abdullah Al Ansari, responsable de la sécurité du Mondial a déclaré dans une vidéo à The Recount All :

Si un supporter brandit un drapeau arc-en-ciel dans un stade et qu’on le lui enlève, ce ne sera pas parce qu’on veut l’offenser, mais le protéger. Si on ne le fait pas, un autre spectateur pourrait l’agresser. Si vous souhaitez manifester votre point de vue concernant la cause LGBT, faites-le dans une société où cela sera accepté. Si vous achetez un billet, c’est pour assister à un match de football et pas pour manifester. Alors ne venez pas insulter toute une société. Nous ne pouvons pas changer les lois ou la religion pour les 28 jours de la Coupe du Monde.

Allez vive le sport et pour le reste, ça n’a pas l’air d’être un souci pour la Fifa…

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2022 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte