LGBTi & Sportif : 2021 la fin des stéréotypes ?

Mauviette, tapette… des qualificatifs qui ont la vie dure mais pour combien de temps ?

2021 a été l’année où les personnes sportives et ouvertement LGBTi ont brillé avec beaucoup de métal. De l’or, de l’argent et du bronze. Aux JO de Tokyo, ils étaient 182, tous et toutes ouvertement LGBTi. Et ils et elles n’ont pas seulement fait souffrir leurs adversaires, et ils ont également mis KO les idées reçues sur les personnes LGBTi.

Plus de médailles, plus de visibilités.

L’un ne va pas sans l’autre. Tokyo a pour l’instant, la palme de la visibilité LGBTi : 182 à ses jeux. À titre de comparaison, Outsports avait recensé 56 athlètes ouvertement LGBT à Rio et seulement 23 à ceux de Londres.

La suite, nous la connaissons : 56 sportifs et sportives ont remporté un total de 58 médailles.

À cela, il faut aussi ajouter la visibilité Trans, intersexe et non-binaire.

Première fois dans l’histoire olympique, l’haltérophile néo-zélandaise Laurel Hubbard, née homme et devenue femme est la première sportive ouvertement transgenre à concourir aux JO. Elle a été suivie par la victorieuse Quinn qui elle, est devenue la première sportive transgenre et non-binaire à remporter une médaille aux JO.

Même visibilité aux Jeux Paralympiques !

Les Jeux Paralympiques, la visibilité est, elle aussi, au rendez-vous. Durant ces jeux, il n’y a jamais eu autant de candidats et candidates, et il en est de même pour les LGBTi.

Pour ces jeux, il y a eu 31 athlètes représentant 12 sports et 10 nations, un record. Un autre est également tombé, ces athlètes ont gagné 19 médailles !

Avec tous ces exploits (à retrouver ci-dessous), les GayGames risquent-ils de devenir obsolètes ? Débat ouvert dans L’anonyme Podcast !

Tableau des médaillé·e·s aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Or

Plongeon synchronisé 10m (team) – masculin
Tom Daley (Royaume-Uni) [a également reçu une médaille de bronze en individuel]

Basket 3×3 (team) – féminin
Stefanie Dolson (États-Unis)

Basket (team) – féminin
Sue Bird (États-Unis)
Chelsea Gray (États-Unis)
Brittney Griner (États-Unis)
Breanna Stewart (États-Unis)
Diana Taurasi (États-Unis)

Aviron skiff (individuel) – féminin
Emma Twigg (Nouvelle-Zélande)

Boxe (individuel) – féminin
Kellie Harrington (Irlande)

Rugby à 7 (team) – féminin
Kelly Brazier (Nouvelle-Zélande)
Gayle Broughton (Nouvelle-Zélande)
Ruby Tui (Nouvelle-Zélande)
Portia Woodman (Nouvelle-Zélande)

Football (team) – féminin
Quinn (Canada)
Kadeisha Buchanan (Canada)
Stephanie Labbé (Canada)
Kailen Sheridan (Canada)
Erin McLeod (Canada) – remplaçante

Handball (team) – féminin
Alexandra Lacrabère (France)
Amandine Leynaud (France)

Natation 10km (individuel) – féminin
Ana Marcela Cunha (Brésil)

Triple saut (individuel) – féminin
Yulimar Rojas (Venezuela)

Judo (team) – mixte
Amandine Buchard (France) [a également reçu une médaille d’argent en individuel]

Hockey-sur-gazon (team) – féminin
Anne Veendendaal (Pays-Bas)

Argent

Fleuret (team) – féminin
Astrid Guyart (France)

Lancer de poids (team) – féminin
Raven Saunders (États-Unis)

Softball (team) – féminin
Ally Carada (États-Unis)
Amanda Chidester (États-Unis)
Taylor Edwards (États-Unis)
Haylie McCleney (États-Unis)

BMX Freestyle Park (individuel) – féminin
Hannah Roberts (États-Unis)

Boxe Poids plumes (individuel) – féminin
Nesthy Petecio (Philippines)

Aviron quatre de couple (team) – féminin
Katazyna Zillman (Pologne)

Voile 470 (team) – féminin
Jolanta Ogar (Pologne)

Nage libre 1500m (individuel) – féminin
Erica Sullivan (États-Unis)

Judo -52kg (individuel) – féminin
Amandine Buchard (France) [a également reçu une médaille d’or en équipe]

Football (team) – féminin
Magdalena Eriksson (Suède)
Lina Hurtig (Suède)
Hedvig Lindahl (Suède)
Caroline Seger (Suède)

Relais 4x100m (individuel) – masculin
Ramsey Angela (Pays-Bas)

Volleyball (team) – féminin
Ana Carolina da Silva (Brésil)
Carol Gattaz (Brésil)

Bronze

Plongeon 10m – masculin
Tom Daley (Royaume-Uni) [a également reçu une médaille d’or en équipe]

Équitation dressage (team) – mixte
Carl Hester (Royaume-Uni)

Softball (team) – féminin
Larissa Franklin (Canada)
Joey Lye (Canada)

Tir à l’arc (individuel) – féminin
Lucilla Boari (Italie)

Judo (team) – mixte
Jasmin Grabowski (Allemagne) – tableau A
Raz Hershko (Israël) – tableau B

Judo -70kg (individuel) – féminin
Sanne Van Djike (Pays-Bas)

Hockey-sur-gazon (team) – féminin
Sarah Jones (Royaume-Uni)
Susannah Townsend (Royaume-Uni)
Leah Wilkinson (Royaume-Uni)

Football (team) – féminin
Megan Rapinoe (États-Unis)
Tierna Davidson (États-Unis)
Adrianna Franch (États-Unis)
Kelley O’Hara (États-Unis)

Tableau des médaillé·e·s aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020.

Or

Volleyball
Monique Matthews, USA.

Basket
Bo Kramer, Pays-Bas

Musculation – Rowing
Emma Wiggs, Royaume-Uni.

Cyclisme sur route
Katie Dunley, Ireland.

Cyclisme
Katie Dunley, Ireland.

Équitation
Lee Pearson, Royaume-Uni.

Judo
Alana Maldonado

Équitation – dressage
Lee Pearson, Royaume-Uni

Musculation – Rowing
Lauren Rowles, Royaume-Uni.

Argent

Tennis
Lucy Shuker, Royaume-Uni.

Taekwondo
Debora Menezes, Brésil.

Musculation – Rowing
Emma Wiggs, Great Britain.

Football
Asya Miller, USA.

Cyclisme
Crystal Lane-Wright, Royaume-Uni.

Cyclisme
Crystal Lane-Wright, Royaume-Uni.

Musculation – Rowing
Moran Samuel, Israel.

Cyclisme
Katie Dunlevy, Ireland.

Triathlon
Hailey Danz, USA.

Cyclisme
Kate O’Brien, Canada.

Cyclisme
Crystal Lane-Wright, Royaume-Uni.

Bronze

Basket
Courtney Ryan and Kaitlyn Eaton, USA.

Track and field
Maz Strong, Australie.

Nage
Mari Gesteira, Brésil.

Track and field
Robyn Lambird, Australie.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte