L’homophobe du mois : Franck Meyer, le Marie du village de Sotteville-sous-le-Val !

Un petit village normand fait parler de lui, mais pas en bien.

Franck Meyer, ce Maire réélu, fait parler de lui et de son village de Sotteville-sous-le-val en Normandie. Cet évangéliste refuse toujours de marier deux personnes du même genre, 7 ans après l’application de la loi du mariage pour tous et toutes !

Durant les débats, il était le porte-parole d’un collectif de maires revendiquant la fameuse « clause de conscience » pour ne pas à devoir marier des personnes de même genre. Il est également président du Comité protestant évangélique pour la dignité humaine.

En octobre dernier, le Maire accorde un entretien au journal chrétien La Croix afin de revendiquer son refus de marier les couples de même sexe, au mépris de ses obligations légales.

Le mariage doit rester l’union d’un homme et d’une femme (…) Je suis dans une situation où je m’estime en droit, même si ce droit m’est refusé par le Conseil constitutionnel. En pleine conscience, je ne marierai pas deux hommes et deux femmes, donc je suis hors la loi.

Ils nous font chier ces religieux !

Toujours les mêmes. Nous les pensions résigner à enfin laisser les personnes vivre comme elles le voulaient mais non. Encore une fois, des extrémistes religieux défient une nouvelle fois les règles de la République.

C’est pour cela qu’en début du mois, que deux associations de défense des droits des personnes LGBTi (Mousse et Stop Homophobie) ont décidé, oh grand Dieu, de porter plainte contre lui et de saisir le Préfet de Seine-Maritime, le Ministre de l’Intérieur et le Défenseur des droits afin que des sanctions administratives soient prises à son encontre.

L’avocat de ces deux associations a déclaré dans les médias :

Refuser de délivrer une carte d’identité à une personne noire, refuser d’inscrire dans une école une personne de confession musulmane ou refuser de marier deux personnes de même sexe est passible des mêmes sanctions. Il s’agit, dans chacun de ces cas, d’une discrimination commise par une personne détentrice de l’autorité publique dans le cadre de ses fonctions. Quelle que soit leur religion, leur couleur de peau ou leur orientation sexuelle, les citoyens français doivent avoir la certitude qu’ils ne seront pas discriminés par un officier d’état civil !

À l’heure où nous écrivons cet article, la Mairie de Sotteville-sous-le-Val n’a refusé aucun mariage homosexuel. Le Maire n’a donc que très peu de chance à se faire condamner. Au mieux, il aura un rappel à la loi de la part du Préfet. La Croix diffuse toujours ses interviews et podcasts où il appelle à ne pas respecter les règles de la République.

Nous terminerons par ces paroles chrétiennes qu’il ne cesse de répéter :

Comme Jésus, aimez-vous les uns les autres !

 

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte