inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

L’homophobie étant mauvaise pour les affaires, il change donc très vite d’avis…


05 mai 2019 - David Chevalier


Un kiosquier à Paris a été accusé de ne pas avoir voulu vendre le magazine L’Équipe par «homophobie».

Cette Une a fait beaucoup parler. La Une du magazine l’Équipe est une capture photographique du film les Crevettes Pailletées. À l’intérieur du magazine, plusieurs reportages et articles sur l’homosexualité et l’homophobie dans le sport.

Grégory Tilhac, part comme tous les samedi chercher son magazine l’équipe au kiosquier de son quartier situé place de la République à Paris. Hélas pour lui, le kiosquier va refuser de le lui vendre. Interloqué, Grégory Tilhac va lui demander pourquoi. Le kiosquier va lui répondre qu’il n’en a vendu aucun, il ne les avait pas sortis du carton et il ne désirait pas les mettre en vente.

Grégory Tilhac va alors lui demander s’il est homophobe et sa réponse ne s’est pas faite attendre :

OUI.

Les réactions, elles n’ont plus ne ne se sont pas faites attendre. La Marie de Parie via sa Maire Mme Anne Hidalgo a également réagi.

Face aux réactions et sûrement à cause de certains appels, le kiosquier a fini par mettre en vente le magazine et à le mettre également en avant. Un magnifique doigt d’honneur dissimulé en bonne foi.

Le Président d’Urgence Homophobie, Guillaume Mélanie, appelle à l’apaisement et devrait rencontrer avec la Maire ce kiosquier dans la semaine qui arrive.

N’oublions pas que c’est à cause de ces petits actes homophobes isolés que naissent les plus grands et les plus violents actes homophobes.

Donnez votre avis !

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Pierre Palmade ou l’art du dérapage.

Samedi 4 mai dans l'émission ONPC sur France2, le comédien, écrivain et metteur en scène, s'est lâché ! "Je suis...

Fermer