L’UEFA homophobe ?

Ce mardi 22 juin, en plein cœur du mois des fiertés, l’UEFA vient de prendre la plus sale et honteuse décision.
Plus précisément, soutenir la communauté LGBTIQ+, se montrer solidaire d’une minorité opprimée, n’est pas un acte politique mais humaniste, sauf pour l’UEFA.

Rappel des faits.

La municipalité de Munich accueille mercredi 23 juin la rencontre footballistique Allemagne-Hongrie.
Afin de montrer sa solidarité avec la communauté LGBTIQ+ de Hongrie, le stade devait être pavoisé aux couleurs arc-en-ciel.
Car, en effet, en Hongrie, une loi sordide a été votée le 15 juin dernier. Elle interdit la ”promotion” de l’homosexualité auprès de la jeunesse par quelque moyen que cela soit afin d’éviter la… Pédophilie !
Voilà le niveau.

Mais non l’UEFA, dont ses instances dirigeantes sont de bons mâles hétéros sous le prétexte hypocrite, fallacieux, de ”neutralité politique” interdit que l’arc-en-ciel éblouisse le stade.

La résistance s’organise.

Cette décision fait un tollé général en Allemagne.
Le maire a trouvé cette décision ”honteuse”.
Plusieurs bâtiments arboreront l’arc-en-ciel, dont deux à proximité du stade, ainsi que l’hôtel de ville.
”Nous à Munich, nous ne nous laisserons pas faire.” déclaré le maire social-démocrate Dieter Reiter.
Les organisateurs de la Marche des Fiertés associés à Amnesty International distribueront 11 000 rainbow flags. Le stade n’accueille que 14 300 supporters, Covid19 obligé.

Une affaire nationale, européenne.

Au-delà du choc, c’est toute l’Allemagne qui est en émoi.
Sur les réseaux sociaux, c’est l’hallali contre l’UEFA.
En Allemagne, c’est simple. C’est le ”rainbow gate” !
La Chancelière A Merkel appelle tous les pays d’Europe à arborer le Rainbow flag.
La candidate écologiste au poste de chancelière recommande que ce drapeau flotte sur toute l’Allemagne demain.
Une chaine télévisée privée a modifié son logo aux couleurs arc-en-ciel
Les clubs de foot de Francfort et Cologne habilleront demain leurs stades de ces couleurs.

Des stars du football sur les réseaux sociaux se mobilisent. La star anglaise Gary Lineker, Antoine Griezman entre autres soutiennent cette initiative.

Même notre secrétaire d’État en charge des affaires européennes, Clément Beaune, s’en est ému.

L’Europe s’inquiète.

La Hongrie s’est retrouvée sous le feu des critiques, mardi 22 juin, à Luxembourg, où treize pays européens, « profondément inquiets », ont appelé la Commission à agir après l’adoption à Budapest d’une législation interdisant la « promotion » de l’homosexualité auprès des mineurs.

Lors d’une réunion des ministres des affaires européennes, ces pays ont dénoncé des dispositions « discriminatoires à l’égard des personnes LGBTQI et violant le droit à la liberté d’expression sous prétexte de protéger les enfants ». La déclaration, sur une initiative de la Belgique, a été signée par les Pays-Bas, le Luxembourg, la France, l’Allemagne, l’Irlande, l’Espagne, le Danemark, la Finlande, la Suède, ainsi que les trois pays baltes.

En conclusion, oui, l’UEFA est bien homophobe.

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Faites de la zik !

Une année en noir et blanc, nous ne pourrons pas battre le pavé. Je ne sais pas vous, mais alors,...

Fermer