inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Madonna sacrée Avocate pour le changement


07 mai 2019 - lemarquis


Après Bill Clinton, elle est la seconde personnalité à être sacrée Advocate for Change aux GLAAD Awards. C’est les larmes aux yeux que la Madone  a pris la parole sur scène afin de délivrer un discours sur son engagement : “Me battre pour toutes les personnes marginalisées était un devoir“.

Le premier homme à avoir cru en moi était gay.

Le samedi 4 mai à New York. elle a reçu le prix Advocate for Change, pour célébrer son engagement afin de faire avancer les droits de la communauté LGBTQ+. La chanteuse a pris la parole pour délivrer un discours inspirant : « Pourquoi je me suis toujours battue pour le changement ? C’est une question difficile. C’est comme essayer d’expliquer l’importance de la lecture ou le besoin d’aimer. Quand j’ai grandi, je me suis toujours sentie comme une étrangère, comme si je n’étais pas à ma place ». Avant de se souvenir d’une personne en particulier qui a changé sa vie : « Le premier homme gay que j’ai rencontré s’appelait Christopher Flynn. C’était mon professeur de ballet au lycée et la première personne qui a cru en moi. Ça m’a fait me sentir spéciale comme danseuse, comme artiste et comme être humain. Je sais que ça va sonner trivial ou superficiel mais il était le premier homme à me dire que j’étais magnifique ».

Me battre pour toutes les personnes marginalisées.

Sa première virée dans un bar gay de Detroit a également modifié sa perception d’elle-même : « Pour la première fois, je voyais des hommes embrasser d’autres hommes, des femmes habillées comme des hommes, des hommes porter des mini-shorts, des danses folles et incroyables, et une sorte de liberté, de bonheur et de joie que je n’avais vu auparavant ». Et de poursuivre : « J’ai finalement compris que je n’étais pas seule, que c’était OK d’être différent et de ne pas être comme les autres. Et que finalement je n’étais pas un monstre. Je me suis sentie chez moi et ça m’a donné de l’espoir ». Les larmes aux yeux, Madonna s’est également souvenue de la période où le sida a fauché tous ses amis à New York ou encore ce qu’elle a vécu lors de son séjour humanitaire au Malawi en pleine épidémie de VIH il y a 14 ans. « Me battre pour toutes les personnes marginalisées était un devoir et un honneur que je ne pouvais pas ignorer » a conclu l’interprète de “Like a Prayer” avant de lâcher : « Madame X est une combattante de la liberté ».

Un “tonic” pour son nouvel album.

Madonna est en pleine promotion de son nouvel album “Madame X”. Un disque inspiré par son année passée à Lisbonne, au Portugal, qui scelle ses retrouvailles avec son producteur fétiche Mirwais. « J’ai voulu être capable de revenir à ce moment de ma vie quand je débutais à New York et que je me foutais de ce que les gens pensaient, et que ma musique surgissait sans tout ce bruit, ces recommandations ou suggestions. C’est à ce moment-là de ma vie, quand j’avais 19 ans, qu’on m’a donné le surnom de Madame X. Donc la boucle est bouclée. Madame X retrouve ses racines. Elle se contrefout de tout » a récemment confié l’artiste qui partage actuellement le titre “Medelin” avec Maluma. Riche en surprises, Madonna a également dévoilé un nouveau titre, “I RISE”, en fin de semaine dernière. « J’espère que ce morceau va aider tout un chacun à s’accepter et s’assumer tel qu’il est » clame la Reine de la Pop dans un communiqué.

Donnez votre avis !

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Paris : Une procédure disciplinaire a été ouverte à l’encontre du kiosquier homophobe.

L'homophobie n'est vraiment pas bonne pour les affaires, et c'est tant mieux ! La société MédiaKiosk a décidé de suspendre...

Fermer