Madrid : des tags transphobes et homophobes sur la façade du centre LGBTi.

À l’approche d’une nouvelle loi sur la transphobie et une meilleure reconnaissance des personnes transgenre en Espagne, les tensions apparaissent avec leurs messages de haine.

Le centre LGBTi+ de la capitale espagnole s’est fait vandaliser début avril. La raison, le nouveau débat qui agite l’Espagne autour d’une nouvelle « loi trans » permettant de lutter contre la transphobie et aussi augmenter la reconnaissance des personnes transgenres.

Le parti socialiste au pouvoir ainsi que le Premier Ministre Pedro Sanchez sont accusés par l’extrême gauche de ne pas aller assez loin dans cette nouvelle loi. Et ils sont également accusés par la droite et l’extrême droit de mettre en danger l’équilibre de la civilisation espagnole. À cela, il faut ajouter des femmes cadres du parti socialiste et membres d’association féministes qui ont dénoncé que toute nouvelle loi envers les transgenres allait entrainer l‘effacement de la femme.

Une communauté LGBTi espagnole divisée.

Comme la société civile espagnole, la communauté LGBTi est aussi divisée sur ce projet de loi. Pour certains et certaines, c’est déjà un pas en avant, pour d’autres, une nouvelle étape gâchée par un manque de courage.

Le centre LGBTi a tenu à dénoncé ces tags :

Ceux qui n’ont pas d’arguments ou de raison utilisent le vandalisme et la violence. Cela ne nous arrêtera pas dans notre objectif, qui est l’égalité dans la diversité, qui veut une société serrée et à sa mesure. Aujourd’hui plus que jamais, soutien mutuel, solidarité et activisme.

 Que propose ce projet de loi ?

Podemos, allié du parti socialiste au gouvernement espagnol, avait proposé ce texte qui cristallise tous les débats :

Le droit au changement de sexe, dès l’âge de 16 ans, sans présenter de rapports médicaux ou psychologiques.

En effet, depuis 2007, il faut des rapports médicaux et donc une attestation de bonne santé mentale afin d’être autorisé à commencer sa transition.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte