inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Maroc : Et si Mohamed VI était gay ?

Les projecteurs semblent ne pas lâcher le roi du Maroc, Mohammed VI. Durant ces derniers mois, le souverain a alimenté les débats les plus fous du fait de l’actualité brûlante autour de sa personne. Entre les rumeurs sur son divorce, les accusations de meurtre, et le retour de l’actualité sur son homosexualité, le débat est loin d’être clos.

Divorce confirmé avec Lalla Salma

Le divorce annoncé, il y a près d’un an, avec la princesse Lalla Salma a été le premier prétexte pour focaliser, pendant un long moment, les projecteurs sur la vie du souverain. En effet, après l’annonce par les journaux de l’éventuel divorce du couple royal, aucune information officielle n’a été donnée pour confirmer ou infirmer. Ni le roi Mohammed VI, encore moins son Cabinet royal, n’a donné suite à ce qui était jusqu’alors des supputations. Quant à Lalla Salma née Bennani, c’est silence radio. Il aura fallu la venue au Maroc du couple royal d’Espagne, Don Felipe VI et Dona Letizia, les 13 et 14 février dernier, pour que le monde entier se résolve à l’évidence : Mohammed VI et Salma Bennani, c’est le divorce.

Mohammed VI homosexuel ?

Mais qu’est-ce qui a bien pu se passer pour que le couple royal explose ? La réponse à cette question a donné toutefois lieu à de nouvelles réflexions, disons de nouvelles supputations. Si certains penchent pour un conflit familial en rapport avec le style libéral de la princesse Lalla Salma, d’autres iront creuser plus loin, ramenant sur la table des débats la question de l’homosexualité du roi Mohammed VI. Cela a été rendu possible par le rappel de l’édition faite par un journaliste qui a été longtemps correspondant au Maroc, notamment Ferran Sales Aige, auteur de l’ouvrage « Le prince gay devenu roi du Maroc ». Suffisant pour enflammer la toile au sujet du roi du Maroc.

Mohammed VI a-t-il fait assassiner son père ?

Une autre question qui a alimenté les débats : les fortes accusations à l’encontre du roi Mohammed VI, faites par Gérard Fauré, un ancien caïd du milieu mafieux français. Ce dernier, sur la chaîne Sudradio, a fait porter à Mohammed VI la responsabilité de la mort du roi Hassan II du Maroc, père par ailleurs prédécesseur de l’actuel souverain du royaume chérifien. Ce gangster qu’est Gérard Fauré, qui s’activait au Maroc, en Espagne, en France et en Hollande, a d’ailleurs promis de prouver dans un livre qu’il publiera plus tard que Mohammed VI a fait assassiner son père.

Affaire à suivre… une, encore !

 

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Lyon : Grindr pour dépouiller.

Lorsque je vous dis que seule la vraie vie vaut le coup d'être vécue... Les deux suspects couchaient avec leurs...

Fermer