La poésie de Mouad Moutaoukil conte le Maroc d’aujourd’hui. Lorsque littérature et culture chantent la vie d’un pays.

Il a pris un Polaroid, un instantané de vérité.
Il ne regarde pas le tumulte du monde qui nous entoure. Il vous regarde vous.

Avant de commencer  à conter, compter, lui le mathématicien, l’étudiant en médecine et amoureux des mots, des livres et ce qu’ils peuvent offrir en amour,  a bien fait attention de fermer à double tours la porte de la vérité.
Ouf !

Nous sommes seuls et pouvons ensemble parler de vérités, des vérités et d’un pays et de ses tourments.

Un mur jaune, un mur bleu, un mur blanc. Des portraits aux visages déformés. Une chaise vide au milieu de la scène.

Le décor est planté.

De part et d’autre de la Méditerranée, les artistes à cause ou grâce au COVID19, mêmes enfermés entre trois ou quatre murs ont su nous faire voyager. C’est exactement ce que vous propose Mouad. Un voyage intérieur au coeur de la société marocaine contemporaine,vivante subtile dans son intimité.

”Les trois fresques”, c’est le voyage intellectuel et concret de la société marocaine d’aujourd’hui. C’est le voyage réaliste, surréaliste et immobile de ce que nous sommes réellement, HumainEs.

Mouad avec ses mots d’équilibriste n’est ni plus ni moins que le conteur des rues ou des alcôves, comme en son temps le fût Mohammed Mranet. L’écrivain qui ne savait ni lire, ni écrire mais qui voyait tout.

Cet homme, Mouad, vous présente son écriture de façon humble. 

Et bien, nous vous l’affirmons, c’est un peintre des mots ! Nous lui souhaitons d’avoir une belle carrière de médecin ou autre. Et surtout de nous offrir en français ou en arabe d’autres beaux contes.  Ce sont ceux de la vie, d’une photo, d’un instantané.

Ici, une annonce :
0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Max Dray assume ! Et nous, nous comptons sur lui, elle ! Cet homme est une diva, une garce ou un ami !

Une initative corporatrice et juste désintéressée. Les artistes, en scène ! Tu glisses lui disais je à la pauvresse.  ...

Fermer