Mousse, STOP homophobie et Adheos déposent plainte contre Valeurs Actuelles.

Le délire transphobe de Valeurs Actuelles bientôt devant la justice.

Vendredi dernier, le magazine de droite très opposé aux droits LGBTi avait publié une Une clairement problématique : Le délire transgenre.

Pour justifier cette décision, Stop Homophobe met en avant les chiffres de la transphobie :

En France, elles ont été, pour 85 %, victimes d’un acte transphobe et 37 % d’entre elles en ont subi plus de 5 dans leur vie. 59 % ont reçu des insultes et 27 % ont été victimes de harcèlement.

L’avocat des trois associations, Me Étienne Deshoulières affirme que Valeurs Actuelles considère les personnes transgenres comme des personnes malades :

Les termes « délire transgenre » employés par Valeurs Actuelles renvoient à un passé récent où les transidentités étaient qualifiées de maladie mentale. Dire d’une personne transgenre que c’est une aliénée, c’est comme dire d’un homosexuel que c’est pédophile. C’est injurier en procédant à une assimilation abusive.

La ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes Elisabeth Moreno s’est également exprimé vis-à-vis de cette Une et rappelle que la transphobie tue :

Ce n’est pas la première fois, mais on ne s’y habitue jamais. S’il faut la chérir, la liberté d’expression n’autorise pas toutes les horreurs. Le mot ‘valeurs’ est ici vidé de toute sa substance. La transphobie est une réalité qui tue.

Ici, une annonce :
0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte