Muriel Robin et les autres n’ont qu’à aller se faire enculer, lettre anonyme reçue par le Refuge de Montpellier.

Les homophobes vous présentent leurs meilleurs vœux pour cette année 2019 !

Les homophobes ne perdent vraiment pas de temps pour montrer qu’ils existent en ce début d’année 2019. L’association Le Refuge, association venant en aide aux adolescents virés de chez eux en raison de leur sexualité, a reçu ce doux mot à son siège à Montpellier.

Dehors les pédés, les gouines, les « pseudo-trans » appelés travelos, les dingos infantiles et mal dans leur peau. La grosse gouinasse de Muriel Robin et les autres n’ont qu’à aller se faire baiser ou enculer, ça leur donnera des couleurs. Allez tous vous faire foutre.

 

Muriel Robin est marraine de l’association Le Refuge ce qui peut expliquer la raison de sa présence dans cette lettre courageusement anonyme.

Un mot de plus.

Nicolas Noguier nous indique que ce genre de lettre n’arrivait pas tous les jours, mais de plus en plus fréquemment. Plusieurs associations de lutte contre l’homophobie ainsi que plusieurs médias LGBTi ont  reçu des insultes ou/et des menaces de mort.

Le 23 septembre dernier, le directeur de publication de Garçon Magazine, Christophe Soret avait pu constater les dégradations ainsi que les propos homophobes tagués au niveau de ses bureaux. L’année dernière également, plusieurs parisiens avaient photographié leur porte taguée avec des propos homophobes.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Le CESE, un hochet pour les extrémistes.

5 897 votes pour l'abolition de la loi Taubira sur 45 millions d'électeurs en France, on est LARGE ! Pour

Fermer