Bon, il voit surtout la faute d’orthographe que tu as essayé de corriger !

Non, nous ne vous ferons pas la mauvaise blague avec Omar, elle serait malvenue. Mercredi matin, à Nantes, le centre Lgbti+ NOSIG a été victime d’un tag, pour le moins cocasse. Sur la vitrine, nous pouvons lire le message suivant :

Ledig ( Benjamin Ledig est le jeune qui a dansé dans une église), Jésus te voit.

Le tag fait suite à l’émission de Touche pas à mon poste sur C8 (Groupe Canal +) présenté par Cyril Hanouna revenant sur les vidéos faites par Benjamin Ledig dans des églises. Un tag inadmissible comme le souligne la maire socialiste Johanna Rolland sur son compte Twitter :

Je condamne fermement cet acte odieux et transmets au centre LGBT de Nantes, et à l’ensemble de ses bénévoles, mon soutien et celui de la ville de Nantes.

Le Centre LGBTi NOSIG s’est aussi exprimé sur leur page Facebook :

#DEGRADATIONS

Ce matin, des bénévoles ont découvert avec surprise de nouvelles dégradations sur notre vitrine.

📣 Cela renforce d’autant plus notre détermination à soutenir, accompagner, informer, orienter les personnes LGBTQIA+ que nous accueillons, à sensibiliser et former l’ensemble des publics (jeunes et adultes), à lutter contre les LGBTQIphobies et toutes les autres discriminations, à être visible.

💜 Nos amours, nos fiertés, nos familles, nos luttes sont plus fort•e•s que leur haine 🏳️‍🌈🏳️‍⚧️

Pour rappel, Benjamin Ledig est un jeune « influenceur » ouvertement Gay et Queer sur TikTok. Il s’est récemment fait connaître du grand public pour s’être fait filmer en train de danser dans une église.

Ce n’est pas la première fois que la ville est victime d’acte homophobe. En 2020, les escaliers peints aux couleurs de l’arc-en-ciel, à l’initiative du centre LGBT NOSIG, ont été vandalisés quatre fois avec parfois le tag « Légalisez la pédophilie ».

Crédit image : NOSIG

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2022 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte