Dérapage d’Olivia Ciappa sur les vieux, chauves et obèses en plein live sur Facebook.

Dans la vie comme sur Facebook, tout n’est peut-être pas bon à dire. Dans son live Facebook datant du 6 juin, Olivia Ciappa, photographe et militante transgenre se livre sur plusieurs thématiques : attaques transphobes, de Misogynie, de dates, de soirées libertines et des pompiers.

Dans son récit sur les « dates », Olivia Ciappa raconte une mauvaise expérience. Un mec lui aurait fait faux bond alors qu’elle l’attendait en bas de chez elle, à côté d’un bar. Une fois sur place, le mec en question ne vient pas vers elle et la bloque. Une mésaventure hélas qui est arrivée à bon nombre de personnes.

Toujours dans son récit, Olivia Ciappa raconte les attaques transphobes dont elle est victime par des personnes de tout âge. Un jour, alors qu’elle marchait, Olivia évite de justesse une bouteille en verre lancée par des enfants de dix ans.

Vers 6 minutes, Olivia Ciappa continue son récit avec un nouveau rendez-vous loupé. Elle se rend au pied de l’immeuble et à nouveau un mec la bloque. Quelques semaines plus tard, Olivia promène son chien dans un parc et là, étrange, le beau mec la débloque et revient lui parler sur une application. Il lui dit qu’ils viennent de se croiser et qu’il a envie de la voir.

En testant, en appelant, elle voit un homme qui ne ressemble pas du tout à son « beau mec » de 30 ans :

Le mec avait 65 ans, chauve, obèse, dégueulasse.

Deux critères chocs les spectateurs et spectatrices.

Nous le savons toutes et tous, ne nous pouvons plaire à tout le monde. Certains et certaines aiment les personnes avec des formes, d’autres non. Certains et certaines aiment les personnes plus âgées, plus jeunes… Ce qui choque dans les propos d’Olivia Ciappa c’est qu’elle associe les « vieux », les « chauves » et les « obèses » à des personnes transpirantes et dégueulasses.

Quand nous savons que dans la communauté LGBTi+ les personnes corpulentes sont très vites stigmatisées et sont très régulièrement victimes de grossophobies, il est difficilement acceptable qu’une personne qui lutte également contre les LGBTiPhobies se permette ce genre de propos dans un live sur les réseaux sociaux. Sans compter en plus une attaque gratuite envers les personnes chauves et les personnes plus âgés.

Crédit image : Capture Facebook

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2022 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte