Et pendant ce temps, l’Union Européenne regarde à l’Ouest…

En pleine crise sanitaire et économique, le très homophobe et raciste Viktor Orbán a pensé utile de s’occuper du sort des personnes transgenres dans son pays. En Hongrie, le genre sera maintenant uniquement défini au moment de la naissance. Il ne sera donc plus possible de le changer.

Des associations et plusieurs personnes trans ont très peur de cette loi et de ses impacts. La transphobie risque d’augmenter dans le pays et les associations s’attendent à ce que beaucoup quittent la Hongrie. Avant cette loi, il était déjà difficile voire impossible aux personnes transgenres de changer leur prénom.

Dès le début de cette crise sanitaire, le Premier ministre hongrois, Viktor Orbán, a suscité une vague de critiques internationales  en adoptant une législation qui lui permettait de gouverner indéfiniment par décret. Et sa priorité était donc les personnes transgenres.

Source : The Guardian.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2022 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte