inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Hommage : Guy Gilbert, ce prêtre inclusif. “Le respect, plus beau nom de l’amour”


02 mars 2020 - lemarquis


Il ne fait pas l’unanimité. Il n’est pas consensuel. Car, il s’oppose à l’avortement, l’euthanasie ainsi qu’au divorce. Pourtant toute sa vie durant, cet homme s’est tourné vers l’autre, le démuni, le laisser pour compte. Nous avons envie de vous dire qu’est ce qui prime ? N’oubliez jamais qu’il est prêtre catholique de rite romain. Que même s’il a les cheveux longs, s’il porte un blouson de cuir bardé de badges, il n’en reste pas moins un “témoin” de la Foi Catholique Romaine.

Le prêtre des loubards.

Le père Guy Gilbert, né le 12 septembre 1935 à Rochefort-sur-Mer en Charente-Maritime, est un prêtre catholique français, éducateur spécialisé et écrivain.
Nous vous laissons le découvrir non en vous contant sa vie mais en le laissant vous conter son propos. Nous le remercions de savoir parler de toutes les inclusions et d’aimer l’humain pour ce qu’il est, non pour ce qu’il devrait être.

ÉVEILLEUR D’ESPÉRANCE

J’ai choisi de commencer par mon seul livre de photos.Les images racontent si bien la vie ! Te les offrir, accompagnées de quelques commentaires, tel est le but de ce livre.Elles disent ma mission et celle de mes collaborateurs, ceux sans les-quels je ne suis rien.J’ai mis mes dons au service de jeunes perturbés. Ce fut ma voie depuis toujours.
Parents, éducateurs, nous avons cette mission incomparable de rendre la terre vivable, respirable.Plus que jamais nous avons le devoir de transmettre les idéaux humains et religieux qui nous habitent.Que ce livre te donne soif d’être un combattant audacieux, acharné à vaincre toute injustice.Si tu as la passion de l’humain, alors, ce combat, tu ne t’en lasseras jamais. Il te fera vivre.Parce que tu seras un Semeur de vie.Alors tu deviendras un « Éveilleur d’Espérance ».Depuis plus de cinquante ans au service de l’Église et des jeunes, j’ai gardé inscrite dans mon cœur cette phrase de saint Vincent de Paul parlant des plus pauvres : « Ils sont tes maîtres, des maîtres terrible-ment susceptibles et exigeants. Plus ils seront injustes et grossiers, plus tu devras leur donner de ton amour. Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes. »Ce livre retrace en images et en textes mon parcours et l’action que je mène avec mes équipiers. Une œuvre humaine est toujours périssable, et personne n’en est propriétaire.Cependant, elle peut avoir durant un temps une grande force pour convaincre, grâce aux valeurs qui la guident.

UN PRÊTRE CHEZ LES LOUBARDS

J’entends souvent dire que les délinquants seraient des médiocres, des mous, incapables de résister à leurs « mauvais penchants » et aux tentations de la « vie facile »… Rien n’est plus faux. Élevés au contact de ce que notre société a de plus barbare, ils en refusent l’inhumanité profonde. Leur violence, on l’a vu, est d’abord l’écho en eux des violences inouïes qu’ils subissent. Et là commence la vie en bande. Ils ne sont pratiquement jamais seuls. Leur vraie famille, c’est la bande. Ça remplace tout, pour eux. Leur loi, c’est la solidarité. Mais c’est aussi la force. Chacun doit faire la preuve de sa capacité à se battre. Ils ne sont pas nombreux : six ou sept, parce que les grandes bandes sont trop facilement repérables. Ils traînent tous les soirs dans les mêmes endroits, ils ne se déplacent pas beaucoup.Prêtre au milieu d’eux, avec eux, prêtre sauvage sans communauté chrétienne, mais envoyé par l’Église, agissant en son nom et en union avec elle, homme de la contradiction, totalement jeté dans le combat social et politique, sachant me mouiller quand il le faut, prêtre pour un peuple qui n’en attend pas, je veux être, avec mes coéquipiers, témoin de la justice et de l’amour.Ayant appris que ces jeunes, que nous avons rejetés, ont besoin, pour vivre debout et libres, d’un véritable regard de frère. C’est ça pour moi, en plein cœur de l’Église, vivre mon sacerdoce.

 

Source : “Lettre N°104 – Guy Gilbert”

Pour le soutenir, lui et ses actions inclusives, c’est par ici ->

http://www.bergerie-faucon.fr/

 

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Aloïse Sauvage… La chanteuse qui prône toutes les différences. “Dévorantes”…

Nous ne pouvons que soutenir la belle Aloïse pour ses chants, ces chants pour l'acceptation de l'autre. Car l'Autre, c'est...

Fermer