inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Laurel Holloman : La poésie en peinture.


04 juillet 2019 - lemarquis


“Je pense qu’il est difficile de préserver la mémoire parce que l’inconscient la modifie constamment. C’est pourquoi il est si compliqué, mais pourtant si intéressant d’explorer ce thème en peinture.
La mémoire n’est jamais finie. Il n’existe pas de vérité absolue. Elle peut rester proche de la réalité mais jamais elle n’est exacte. La mémoire est liée à une émotion. J’ai donc utilisé un événement de ma vie lors de la création de chaque œuvre. Je souhaitais également visualiser techniquement ce que la peinture révèle en mémoire lorsque les couches sont superposées d’une certaine manière. “

Laurel Holoman vous invite à la retrouver de nouveau à Paris.

Ne pensez pas qu’il s’agisse de la lubie d’une actrice en manque de reconnaissance. Non, il s’agit bien d’une vraie reconversion après 20 ans en tant que comédienne. Elle a d’ailleurs fait les études pour. Elle a définitivement raccroché ses robes d’actrice il y a maintenant plus de dix ans. La qualité de sa peinture est reconnue internationalement, maintes fois primée.
Laurel fut l’actrice principale de la série “The L Word”, première série LGBT qui défendait les droits de gays et a permis à toute une génération de s’identifier et de s’émanciper. Cette série diffusée de 2004 à 2009 sur Showtime doit avoir une suite diffusée en fin de cette année.
Mais tel n’est pas le sujet du jour.

Du 5 au 14 juillet Laurel vous attend.

Ou pour le moins certaines de ses oeuvres totalement inédites,  accompagnées de quelques pièces de la série Color Forest, exposées durant la Design-Week de Milan en 2018. Dans “Memory and Movement”, le thème du Mouvement associe ses peintures par des formes tourbillonnantes et tranchantes qui traversent chaque toile en un coup de pinceau énergique et confiant, les fouettant d’éclats de couleur. Ce style est inspiré de “Swell”, une large composition dans les tons bleus exposée en 2013 durant la Biennale de Venise (Group Show “Nell’Acqua Capisco”) et de “Blood Ocean”, une œuvre primée lors la Biennale de Chianciano (Italie-2018) avec sa profondeur luxuriante couleur d’eau et ses traits rouges brûlants. Laurel poursuit ce mouvement abstrait en le combinant avec le thème de la Mémoire.
Prenez le temps de vous laisser imprégner de chacune de ses toiles qui vous invitent à plonger dedans. Est ce un voyage mystique, une invitation vers vos propres pensées, souvenirs ou sentiments ?

Où et avec qui ?

Memory and Movement  est proposée en collaboration par Little Monkey Productions (USA) et Claudine Gil Galerie (France). C’est la deuxième exposition personnelle de Laurel Holloman à la Galerie Joseph. La première en 2014 “The Fifth Element” a exploré les quatre éléments. Ces forces unissent encore ses œuvres récentes, peintes dans un rouge ardent ou d’une couleur turquoise aux reflets profonds ou représentant des herbes vertes et ondulantes dans d’un paysage vallonné.
Floue ou nette, la nature est un thème constant dans la palette artistique de Laurel Holloman. Ses peintures emmènent le visiteur, ailleurs, dans un autre monde de couleurs extrêmes, de spiritualité et de méditation.

Exposition du vendredi 5 juillet, au dimanche 14 juillet 2019 de 11h00 à 19h00

Galerie Joseph, 7 rue Froissart, 75003 Paris (Marais)

Crédit photographique : Little Monkey Productions (USA) – Laurel Holoman.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Jock : un nouveau venu au sein des médias Gay.

Qui a dit que la presse LGBTi était morte ? Peu de charges et flexibilité accrue, les médias gay se...

Fermer