Zoom sur Mathieu Gallet, pdg de Radio France.

Il fait la une des médias malgré lui, retour sur Mathieu Gallet, président directeur du groupe Radio France.

Mathieu Gallet, avec un seul T s’il vous plaît, est né le 8 janvier 1977 à Villeneuve sur Lot. Il fait ses études dans les champs économiques et politiques. Très vite, il sera coopté dans le monde des médias en passant par la télévision au sein du groupe Canal + et France Télévision, cinématographie chez Pathé et radio à la Maison de la Radio.

Polémique.

Que ce soit à l’INA ou Radio France, Mathieu Gallet fera polémique. À l’INA, la polémique naitra du fait qu’il a été parachuté à sa tête sans jamais avoir été dirigeant.  En janvier 2011, Jérôme Royer, maire socialiste de Jarnac et membre de l’association Anticor, a saisi le Service central de prévention de la corruption (SCPC) afin qu’il émette un avis sur la nomination de Mathieu Gallet à l’INA, au motif que celle-ci n’avait pas été soumise à l’approbation de la Commission de déontologie de la fonction publique. Cette saisine était obligatoire.

A Radio France, la même scène se produit. Il est mis en place grâce au soutien d’un certain Frédéric Mitterrand. Mathieu Gallet fera cette fois-ci polémique car il veut diminuer de manière importante le nombre d’employés à Radio France. Pour lui, le groupe endetté doit faire des économies. Pourtant, il fera entièrement refaire son bureau avec un budget de plus de 100 000 €, ce que révèlera le Canard Enchaîné.

Il prendra de bonnes décisions concernant ces deux entités en les ouvrant vers le monde du numérique. Il sera également l’un des défenseurs d’une chaîne d’information en continu en partenariat avec France Télévision, Ina et Radio France.

Vie privé.

Toutes les rumeurs vont de bon train sur le président directeur de Radio France. Et pourtant, tout le monde savait. C’est ce que révèle Raphaëlle Bacqué, journaliste du monde en 2015. Dans un article pour l’Association des Journalistes LGBT intitulé “Dans les rédactions, l’homosexualité fait peur“, elle déclarait ceci :

Quand j’ai fait le portrait du président de Radio France Mathieu Gallet, j’ai parlé au détour d’une phrase des « garçons ». Illico, son conseiller en communication, le fameux Denis Pingaud payé 90.000 euros par an, m’a appelée pour me dire « c’est scandaleux vous avez « outé » Mathieu ». D’abord je tombais un peu des nues parce que je pensais que ça avait déjà été écrit, je n’avais pas du tout le sentiment de l’avoir « outé ».

Mathieu Gallet ne l’a jamais vraiment dit. Mais qu’il se rassure, tout le monde le sait à présent.

Crédits images – Radio France

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte