inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Phèros : Parce qu’être queer est sans orientation sexuelle ?


18 septembre 2019 - lemarquis


C’est en somme ce que vous propose cette boutique en ligne. Des tee shirts à prix abordables, fabriqués de façon éthique, brodés et avec une philosophie inclusive. Des propos coquins ou juste sincères avec en filigrane l’arc en ciel cher aux LGBT+

Comment définir en quelques mots Phèros ?

C’est leurs créatrices qui en parle le mieux.
Durant de nombreuses années, il existait seulement un événement durant lequel chacun.e exprimait son amour peu importe sa sexualité, peu importe son genre : la marche des fierté. Elle a lieu un jour par an dans votre ville. Une ambiance de dingue, des couleurs partout, une communauté soudée, bienveillante qui danse, qui exulte. Un jour sur 365. Puis ces milliers de personnes rentrent chez elles avant ou après le coucher du soleil. Et le lendemain, chacun.e reprend sa vie de son côté. En oubliant peut être qu’hier ils étaient si nombreux, tous ensemble à défendre leurs droits en portant les couleurs du Rainbow Flag. A dire aux homophobes, transphobes de remballer leur haine.

Comment est né ce projet ?

couple fondatrices de pheros

Nous avons créé Phèros à deux. Nous sommes un couple, Juliette et Clémence.
Cette idée nous est venue après la Pride 2018 à Bordeaux. Il y avait tellement de monde ce jour là (5000 personnes) ! Alors que dans le quotidien nous avions l’impression d’être peu nombreux. Pourquoi ne pas porter un signe distinctif (mais discret) pour montrer ses valeurs et souder la communauté ?

La première expression “My love” fut brodée à la main par Clémence, en cadeau à Juliette. Nous avons commencé à automatiser les broderies pour répondre aux premières commandes. Les tee shirts Phèros sont brodés dans un atelier bordelais.

Histoire de les taquiner, chez Inverti, nous aurions dit un binome. Je sais bien que notre complémentarité avec David fait penser parfois que nous sommes en couple… Mais non, juste complices tels deux frangins. Nous soutenons cette aventure. Non parce que nous sommes des mecs et elles un couple de filles, mais juste parce que nous trouvons leur démarche positive et inclusive. Comme de vrais humains doivent se comporter. Nous avons presque en coeur envie de dire, “merci à elles d’avoir eu cette belle idée et d’exister“.

Donnez votre avis !

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
La discrimination joue la double peine : Michigan (USA). La différence ne passe pas.

C'est presque sur un ton laconique que Vivre FM radio de la diversité et de l'inclusion relaie hier une information....

Fermer