Plus de campagne publicitaire pour les thérapies de conversion sur Facebook.

Les deux réseaux sociaux Facebook et Instagram, propriétés de Facebook, mettent fin aux publicités pour les thérapies de conversion.

Facebook et Instagram ont mis à jour leur politique publicitaire. En ligne de mire, les publicités pour les thérapies de conversion.

Nous n’autorisons pas les attaques contre les gens en fonction de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre.

Depuis plusieurs mois, ils mènent une politique éthique sur leurs réseaux sociaux. La concurrence est rude et il est important pour eux de garder leurs utilisateurs. Même si à eux deux, ils cumulent plus de 3 milliards d’utilisateurs (cf le site blog du modérateur), ils auraient des difficultés à attirer les jeunes et très jeunes internautes, population préférant d’autres réseaux sociaux tel que Snapchat. De plus, une grande partie de la jeune génération d’internaute est très sensibles aux sujets sociétaux liés aux genres et à la sexualité.

En France, le projet en est toujours à l’état de projet alors que les thérapies de conversion sont de plus en plus décriées à travers le monde. Actuellement, seuls trois pays d’Europe ont officiellement banni ces pratiques : Malte (depuis 2016), l’Allemagne et l’Albanie (toutes deux depuis mai 2020).

Ici, une annonce :
0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte