inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Polémique autour du film “Épouse moi mon pote !”


27 octobre 2017 - David Chevalier


La comédie de Tarek Boudali et Philippe Lacheau sortie ce mercredi 25 octobre ne fait pas rire beaucoup d’homosexuel(le)s.

Marre de toujours tomber dans les clichés, les langues homosexuelles se délient après la sortie du film “Épouse moi mon pote” de Tarek Boudali et Philippe Lacheau, distribué par Studio Canal et soutenu par M6, MinuteBuzz et Fun Radio.

Synopsis :

Yassine est marocain et il vient à Paris faire ses études d’architecte. Mais alors qu’il rate son examen et perd son visa, il doit, pour remédier à l’irrégularité de sa situation, se marier avec quelqu’un. Et c’est son meilleur ami, Fred, qui s’y colle.

Une accumulation de clichés datant des années 70-80.

Le problème des films “comiques” parlant de sujets de société, c’est qu’ils y sont un peu loin. “Épouse moi mon pote” n’échappe pas à la règle et plusieurs voix se sont faites entendre.

Le président de SOS Homophobie, Joël Deumier, s’est exprimé sur BFMTV :

Les blagues qui sont faites tendent à surfer sur les stéréotypes qu’on a sur les homosexuels (…) On ramène par exemple beaucoup les situations au sexe. Il y a une réplique où on dit aux deux personnages, ‘ce soir vous allez sabrer le champagne’, et ils répondent ‘non on va plutôt sabrer des b…’. Il faut bien se rappeler qu’un des stéréotypes associés à l’homosexualité, c’est l’hyper-sexualisation. Et ça, ce n’est jamais associé à l’hétérosexualité.

Il n’est pas le seul puisque l’association Actu-Up a également réagi en certifiant le film homophobe

Didier Roth-Bettoni, auteur de L’Homosexualité au cinéma s’est exprimé dans les colonnes de 20 minutes en qualifiant le film de paresse intellectuelle.

On en revient toujours à la caricature de l’homosexuel efféminé et obsédé sexuel. On peut rire de beaucoup de choses… quand c’est drôle! Quand c’est simplement de la paresse intellectuelle et des clichés identiques à ceux d’il y a quarante ans, ce n’est pas amusant.

 

Dans l’émission C à vous diffusée le 20 Octobre 2017, Tarek Boudali assurait qu’il ne voulait “blesser aucune communauté, ni les sans papiers, ni les homosexuels. Pour moi, l’humour, c’est fait pour rassembler, pas pour diviser“. C’est loupé.

Crédit image : Studio Canal, Act-Up.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Un marquis à la dérive sur le net : pas d’édito depuis 15 jours… mais un peu de pub.

Il y a bien trop de choses à vous compter et tant d'autres à vous rappeler. On ne peut pas...

Fermer