Avancée historique : 10 ans d’inéligibilité pour les homophobes.

Malgré quelques retours en arrières, la loi de moralisation de la vie publique fait une avancée historique !

L’article premier de la loi interdit désormais à toutes les personnes condamnées pour des faits et propos racistes, antisémites, négationnistes, xénophobes et également homophobes de se présenter à une élection.

Ceci est une victoire, que ce soit dans la lutte contre l’homophobie mais également contre le racisme.

Si la loi avait été votée dans les années 70, plusieurs personnages de la vie politique n’aurait pu voir le jour comme un certain Jean-Marie Le Pen.

Les détracteurs de cette loi dénonce une atteinte à la liberté d’expression. Pourtant, ils sont les premiers à se plaindre et à passer sur BFM Tv quand ils entendent l’expression “Sale blanc”.

Pour plusieurs associations de lutte contre le racisme et l’homophobie, la France serait le premier pays au monde à mettre une telle loi en place.

Il n’y a plus qu’à signer le décret d’application et de faire respecter la dite loi.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte