inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

FN : Guillaume Laroze était qualifié de “déchet pédérastique”


02 décembre 2016 - David Chevalier


Un cadre homosexuel du parti FN démissionne et explique les raisons sur sa page Facebook.

guillaume-laroze

Il semblerait qu’il soit difficile d’être gay au sein du parti de Marine Le Pen. Même si la dirigeante du parti affirme ne rien avoir contre les homosexuels, ses adhérents ont beaucoup de difficultés à suivre leur chef sur ce sujet. Il faut dire que les attaques envers Florian Philippot ne sont pas rares, à l’intérieur même du parti.

Voici donc le message de Guillame Laroze :

C’est le cœur plein de regrets que j’ai décidé de quitter le Front National, et de démissionner de mon poste de Secrétaire Général du Collectif Marianne.

Il y a plus d’un an, je rejoignais Marine Le Pen, séduit par l’idée d’un grand rassemblement des souverainistes, de gauche comme de droite, unis autour d’une colonne vertébrale idéologique solide : le patriotisme. J’y croyais. J’ai vibré. Je me suis investi. J’ai milité. J’ai tracté. J’ai travaillé. J’ai donné. J’ai sacrifié. J’ai dégusté.
Et j’ai découvert au fil du temps le goût amer de la désillusion.

J’ai assumé ma sensibilité, progressiste et sociale. Mais s’il est aisé d’être conservateur et militant de la « Manif pour tous » au Front National, il l’est beaucoup moins d’être favorable au Mariage pour tous et d’adopter un ton mesuré sur certaines questions.
On m’a traité de « gauchiste islamisé infiltré » (sic), de « parasite LGBT », de « déchet pédérastique » (ou sa charmante variante « sodomite »), j’en passe. Qu’il y ait des idiots dans la sphère du Front National, c’est le cas partout. Ce qui est beaucoup plus difficile à digérer, ce sont les bons conseils de ceux qui sont censés être de son côté au sein de la si divisée « famille politique ». Et ce fameux « fais le dos rond, ne fais pas de vague, ignore-les, il ne faut pas fragiliser l’unité ». Traduction : cachez ces horreurs que nous ne saurions voir, il faut d’une part garder la droite réactionnaire dans la poche, et d’autre part continuer à polir l’image.
Une fois, ça passe. Toutes les semaines, ça fracasse. Les couleuvres sont vite indigestes.
On ne peut pas dire que le Front National de Marine Le Pen soit homophobe, c’est même le contraire. Toutefois, l’amnistie systématique de certains dérapages ou les œillères à ce sujet sont insoutenables. Le jeune homo que je suis l’a très mal vécu.

Outre le talent de Marine Le Pen, j’avais été séduit par le discours, les positions et la hauteur de Florian Philippot. L’opposition à l’ultra-libéralisme, la lutte pour la souveraineté et la démocratie, l’accent social, le peuple, tout cela me plaisait. C’était rafraîchissant, plaisant à l’oreille, et ça correspondait à mes convictions.
Mais force est de constater que l’union des souverainistes, évoquée précédemment, a échoué. Le Front National est une cocotte minute sur le point d’exploser, où deux sensibilités bien différentes ont de plus en plus de mal à cohabiter, quoi qu’en disent officiellement les cadres. Et à ma grande tristesse, l’une est bien plus bruyante que l’autre.
Je ne peux plus supporter d’être dans un parti dont certains cadres voient en l’ultra-conservatisme et la promotion des « bonnes mœurs » (les « valeurs », dans le vocable aseptisé) une forme d’avenir. Comme j’avais l’habitude de dire ces derniers temps : « ça me donne la nausée ».

L’autre aspect séduisant du Front National est son apparent rejet du système politique, dont toute personne ayant deux sous de bon sens admettra qu’il est pourri jusqu’à la moelle, qu’il ne sert plus le peuple. Mais, comme un parti classique, le Front a progressivement abandonné les convictions au profit de la quête irréfléchie des résultats électoraux et de l’image. Dire tout et son contraire pour ratisser large. Refuser de se fixer, de choisir entre l’ultra-conservatisme et le progressisme. Omerta sur les sujets sociétaux, qui ont pourtant leur importance : c’est le quotidien des français, c’est l’Humain.
Et tous ces gens prêts à tout pour un poste…
Le Front est devenu un parti du Système.

Je tiens à remercier mon camarade Daniel Auguste, Président du Collectif Marianne, et à saluer le travail que nous avons accompli ensemble. Je me souviens de cette joie lorsque, suite à notre mobilisation, le Président du CCIF, l’ennemi de la République, de la liberté et des femmes, a renoncé à s’exprimer à La Sorbonne. J’espère que le Collectif continuera à grandir, et je souhaite bon courage à mon successeur.
Je n’oublie pas non plus toutes ces rencontres, tous ces gens formidables avec qui j’ai tissé des liens qui, j’en suis sur, survivront.

Souverainiste mais de gauche, on m’a fait comprendre, parfois violemment, que je n’avais pas ma place chez les « patriotes ». J’en prends acte.

Discours que vous pouvez retrouver sur sa page Facebook.

Donnez votre avis !

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Mobilisnoo rejoint l’association HOMOBOULOT !

Le 24 novembre 2016, le conseil des associations d’HOMOBOULOT, a voté favorablement la candidature de l’association Mobilisnoo, association des salarié-e-s...

Fermer