inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Hitler n’aimait ni les juifs, ni les communistes et ni les Gays.


07 mai 2016 - David Chevalier


Imaginez votre situation si vous étiez juifs, communistes et gays en même temps sous le IIIème Reich.

8-mai-1945

Berlin, capitale de l’Allemagne était l’une des villes au monde qui acceptait le mieux les homosexuels. Il y avait des ouvrages expliquant l’homosexualité. Il y avait également plusieurs organisations homosexuelles. La ville était décriée comme la Capitale mondiale de l’homosexualité où il y avait des bars, des boîtes de nuits et différents lieux de rencontre. Les homosexuels étaient aussi présent et à moitié cachés dans des partis politiques de tout bord, comme celui du parti nazi.

Le basculement vers l’horreur et l’idéologie nazi.

1933, Hitler arrive au pouvoir en étant élu par le peuple. Après la mort du président, soit un mois après son élection, Hitler fusionne les deux postes, il devient le seul chef de l’Allemagne. Il décide alors d’exterminer tous ses opposants en commençant par les communistes durant la nuit des longs couteaux.

Il en profitera également pour nettoyer son parti des homosexuels qui subiront le même sort. Dans les semaines qui suivirent son élection, les lieux gays seront fermés, les organisations gays seront dissoutes et les livres traitant de l’homosexualité seront brûlés.

Les homosexuels connaîtront ensuite le même sort que les opposants politiques, les juifs, les roms, les musulmans et les résistants. Ils iront dans des camps d’extermination où une grande partie mourraient sous les actes de torture sexuelle des gardiens ou des codétenus.

Pour les nazis, l’homosexualité était une menace pour la race supérieure Allemande :

Si j’admets qu’il y a 1 à 2 millions d’homosexuels, cela signifie que 7 à 8 % ou 10 % des hommes sont homosexuels. Et si la situation ne change pas, cela signifie que notre peuple sera anéanti par cette maladie contagieuse. À long terme, aucun peuple ne pourrait résister à une telle perturbation de sa vie et de son équilibre sexuel… Un peuple de race noble qui a très peu d’enfants possède un billet pour l’au-delà : il n’aura plus aucune importance dans cinquante ou cent ans, et dans deux cents ou cinq cents ans, il sera mort… L’homosexualité fait échouer tout rendement, tout système fondé sur le rendement ; elle détruit l’État dans ses fondements. À cela s’ajoute le fait que l’homosexuel est un homme radicalement malade sur le plan psychique. Il est faible et se montre lâche dans tous les cas décisifs… Nous devons comprendre que si ce vice continue à se répandre en Allemagne sans que nous puissions le combattre, ce sera la fin de l’Allemagne, la fin du monde germanique, discours du chef nazi Himmler sur l’homosexualité prononcé le 18 février 1937.

Il faut abattre cette peste par la mort, autre discours du chef nazi Himmler sur l’homosexualité prononcé le 16 novembre 1940.

droits-lgbt-map-monde

droits-lgbt-legende

Aujourd’hui, ces propos sont toujours d’actualité.

Le travail de mémoire permet de lutter contre les erreurs du passé en évitant qu’elles ne se reproduisent. Les films et autres témoignages prouvent que cette parenthèse de l’histoire n’en est pas une et que ces crimes contre l’humanité doivent être condamnés, que ce soit ceux du passé mais également ceux du présent.

Mappemonde : Source Wikipedia.

 

2 thoughts on “Hitler n’aimait ni les juifs, ni les communistes et ni les Gays.

  1. Dans ce texte on a

    – des erreurs historiques : la nuit des longs couteaux n’est pas l’extermination des communistes mais la purge des S.A. en 1934, les communistes ont été pourchassés dès 1933, dès l’ouverture des camps de concentration

    – des fautes d’orthographe: parties politiques, race supérieur, erreurs du passée

    – des contresens: Berlin n’était pas “décriée” comme “Capitale mondiale de l’homosexualité”
    mais “connue” comme une ville plutôt ouverte sur les questions de moeurs ..

    Le tout dans un papier de 2000 signes, titre, chapeau et espaces compris ? Publié sur une page qui ne compte pas moins de dix espaces publicitaires ? Franchement David, tu ne prendrais pas tes lecteurs pour des abrutis, des fois ?

    Si tu as l’ambition de monter un média LGBT, je te conseille d’apprendre à écrire et de travailler tes sujets. Cela t’évitera ce genre de commentaire.

    Ah oui, dernière chose : on écrit mappemonde et non “map-monde”.

    Cordialement tout de même, M.

  2. Bonjour et merci pour ce commentaire bien riche 😉

    Oui il se peut que le site comporte des erreurs d’orthographe. La correction est plus aisée sur une feuille que sur l’écran mais heureusement pour la planète, je n’imprime pas tous les articles voire aucun.

    Vous qualifiez de purge les actions des SA, c’est votre droit, nous sommes dans un pays libre. Chacun est libre de choisir les mots qu’il veut même si l’orthographe peut laisser à désirer.

    Choisir un mot plutôt qu’un autre est libre à chacun et ceci ne démontre en rien que l’article n’a pas été travaillé. Mais je prends note.

    Je pourrais reprendre votre commentaire et mettre en avant vos fautes (répétition, ponctuation…) mais ceci reviendrait à un débat stérile.

    Je ne savais pas qu’il y avait un rapport entre le nombre de caractères d’un article et la publicité pour définir le quotient intellectuel des lecteurs. Si tel est le cas, les sites des grands médias nationaux et internationaux auraient des lecteurs abrutis ?

    Sur cette page il n’y a que 6 encarts publicitaires qui est un nombre plus que raisonnable quand nous regardons les grands médias ou certains sites. De plus, ils n’apparaissent pas tous en même temps sur l’écran au niveau de cet article.

    Comme partout il faut faire des compromis. Tel est celui que j’ai fait.

    Bien cordialement.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
TF1 traumatise les enfants en diffusant un mariage gay le jour de l’Ascension

Cette affirmation nous vient tout droit du compte Twitter de M. Cristacalli, évêque de Chavins. TF1 a donc diffusé un...

Fermer