Lors d’un Facebook Live organisé par les journalistes du Figaro, Jean-Marie Le Pen a pris soin de ne pas épargner Florian Philippot.

jean-marie-le-pen

Jean-Marie Le Pen, le fondateur du front national et père de Marine Le Pen s’est fait remarquer hier lors d’une interview sur Facebook live. Les journalistes du Figaro ont tenu à lui poser des questions sociétales.

Questions non innocentes puisqu’à chaque fois que le fondateur du FN s’exprime sur les homosexuels, c’est pour faire naitre une nouvelle polémique et tacler au passage un certain Florian Philippot.

Et sur la représentation des homosexuels au sein du parti Front National, le fondateur répond :

Les homosexuels c’est comme le sel dans la soupe, si y’en a pas assez c’est un peu fade, si y’en a trop c’est imbuvable.

Jean-Marie Le Pen n’était pas à son premier coup d’essai puisque dès 1984, le fondateur indiquait que L’homosexualité n’est pas un délit, mais elle constitue une anomalie biologique et sociale.

Récemment, il déclarait que l’exaltation de l’homosexualité était un vecteur de pédophilie et comparait Florian Philippot à un Don Quichotte de la Jacquetta.

Un parti partagé entre le conservatisme et le libéralisme.

Le parti FN serait au bord de l’implosion selon plusieurs analystes journalistiques. La raison, la diversité de ses membres. Il y aurait des proches d’organisations extrémistes racistes ainsi que des musulmans et des homosexuels.

Récemment, un jeune cadre annonçait pourquoi il quittait le parti de Marine Le Pen. Pour lui, le front national était un parti fermé et homophobe.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Homophobie : Double agression à Metz, quatre hommes blessés en plein centre ville.

Deux hommes ont reçu une série de coups dans le centre ville de Metz à la sortie de la boite...

Fermer