inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Pete Buttigieg : le candidat pas assez gay ?


10 avril 2019 - lemarquis


C’est la réflexion que certains démocrates américains se font à propos de Pete Buttigieg.
Le 
candidat à l’investiture pour les prochaines élections présidentielles américaines.

Ce jeune maire de sa ville d’origine South Bend en Indiana, , né le 19 janvier 1982, relève un sacré défi.

Le junior de la primaire démocrate est l’une des stars montantes du scrutin à venir. S’il arrivait à la Maison blanche en 2020, il deviendrait non-seulement le plus jeune président, mais aussi son premier chef d’Etat ouvertement gay. Mais certains démocrates, lancés dans une course à l’échalote à “qui sera le plus progressiste” face à  Trump se questionnent : Pete Buttigieg, homme blanc issu d’un milieu privilégié, est-il assez gay pour les représenter ?
Le problème, aux yeux de cette frange des militants démocrates ? Comme Beto O’Rourke (l’autre candidat démocrate attirant l’attention de la presse), Buttigieg est blanc. Comme Beto O’Rourke, il vient d’un milieu privilégié (ses parents étaient enseignants à l’Université privée de Notre-Dame, dans l’Indiana). Certes, à l’inverse du candidat texan, “Mayor Pete” n’est pas hétérosexuel.

D’un bruissement sur Twitter, cette théorie a muté en article sur la version américaine du site d’actualité Slate le 28 mars 2019 : “Est-ce que Pete Buttigieg est simplement un autre mâle blanc candidat, ou son homosexualité compte-t-elle comme diversité ?” se questionnait ainsi la tribune avec un titre depuis modifié. La journaliste Christina Cauterucci y expliquait que si Pete Buttigieg représentait une minorité par son orientation sexuelle… celle-ci pouvait trop passer “inaperçue” : “La plupart des gens qui savent qu’il est candidat savent probablement qu’il est gay, mais chacune de ses apparitions n’active pas forcément le bouton “hey, ce Monsieur est homosexuel” dans l’esprit de l’Américain moyen, assurait la journaliste. Cela ne veut pas dire qu’il n’est pas assez gay – ce n’est pas quelque chose que l’on peut vraiment mesurer. Cela veut juste dire qu’il n’aura probablement pas les mêmes obstacles qu’un candidat sans lien aussi solides avec la culture hétéro.”

Et bien, malgré qu’il soit blanc, pas assez “diversifié” ou pas “assez gay”, nous lui souhaitons de remporter les primaires ainsi que les prochaines élections américaines pour le bien des USA. et comme il se dit là bas, God bless America.

Crédit photographique : Un certain livre de têtes.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
La direction du Café Oz va sensibiliser tous ses employés contre la sérophobie et contre l’homophobie.

Suite à un refus de laisser entrer une personne potentiellement séropositive, la direction s'excuse et va sensibiliser tous ses employés....

Fermer