Une victoire pour les Trans ! Et un coup de com’ pour les socialistes.

L’Assemblée Nationale (PS) entérine ce à quoi s’opposait le Sénat (LR).

20161012-cec

Que faire les derniers mois d’un mandat présidentiel ? Des textes de lois qui ne réforment pas le pays mais qui augmentent votre sympathie. C’est ce qu’est en train de faire la gauche pour contrer la droite.

Après le mariage pour tous, voici le changement de la mention du sexe sur l’état civil. Une avancée historique pour la France qui accepte le fait que des citoyens ne soient pas nés avec le bon corps. Une victoire donc pour les personnes transgenres.

En refusant toute condition médicale, chirurgicale ou psychiatrique, la France s’est engagée dans le mouvement des nations les plus avancés dans la considération des personnes transgenres, derrière Malte, l’Argentine, la Norvège, l’Irlande ou le Danemark par exemple.

Mais cette victoire est très vite reprise par les politiques de gauche pour montrer leur côté humaniste par rapport aux conservateurs religieux catholiques de la droite. A quelques mois des élections pour le Président de la République et pour l’Assemblée Nationale, ce choix n’est pas anodin.

La gauche met donc en avant cette avancée : le changement d’état civil au niveau du sexe se fera sans processus médicale psychiatrique, ce que voulait imposer le Sénat.

Deuxième effet kiss cool.

Ce n’est pas un médecin qui va décider pour vous mais un juge. En étudiant votre dossier pour votre démarche de changement de sexe, monsieur le juge acceptera ou non votre requête.

Toute personne majeure ou mineure émancipée qui démontre par une réunion suffisante de faits que la mention relative à son sexe dans les actes de l’état civil ne correspond pas à celui dans lequel elle se présente et dans lequel elle est connue peut en obtenir la modification.

Oui sauf que dans la loi, rien n’indique au juge comment rendre sa décision. Un juge de la ville pourrait peut être plus clément pour le changement de l’état civil plutôt qu’un juge dit de campagne dans une province très conservatrice.

Changement de nom et prénom.

Le projet de loi de modernisation de la justice du XXIe siècle va permettre également de changer de prénoms et de noms.

Les pacs se feront également en mairie et les mariages pourront être célébrés dans un bâtiment communal différent de la mairie, une salle des fêtes par exemple.

 

Ici, une annonce :
0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte