Pologne : afin de gagner la présidentielle, le Président candidat continue dans l’homophobie.

Andrzej Duda s’est engagé à bloquer la légalisation du mariage gay et de l’adoption entre personnes de même sexe s’il était réélu.

Le monde d’après risque de ressembler fortement au monde d’avant en Pologne. En effet, le Président candidat à sa propre succession Andrzej Duda continue d’établir un programme homophobe. Il a promis à sa base de tout faire pour bloquer le mariage gay ainsi que l’adoption par des personnes de même sexe s’il était à nouveau élu.

Les parents sont seuls responsables de l’éducation sexuelle de leurs enfants (…)  Il n’est pas donc possible pour les institutions d’interférer dans la façon dont les parents élèvent leurs enfants.

Pour lui, l’homosexualité provient de l’éducation des parents et il ne faut pas que son pays s’incline devant la doctrine LGBTi impulsée par d’autres pays européens.

C’est une idéologie étrangère. Il n’y a aucun consentement pour que ce phénomène se produise dans notre pays de quelque manière que ce soit.

Son principal adversaire pour l’élection présidentielle, Jaroslaw Trzaskowski, appartient au parti d’opposition de centre droit de la Plate-forme civique (PO) et a été critiqué par les conservateurs religieux pour avoir introduit l’éducation inclusive LGBTi dans les écoles de Varsovie dont il est maire.

Pour rappel, le Président Duda est soutenu par le parti nationaliste d’extrême droite Loi & Justice (PiS) qui a remporté les élections législatives l’année dernière avec une campagne basée sur une ferme opposition aux droits LGBTi. C’est le chef de fil de ce parti qui avait déclaré que l’homosexualité entraînerait la chute de la civilisation.

Crédit image : OSM

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte