inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

PrEP – Truvada : bienvenue dans le Monde d’Alice au Pays des Merveilles.


24 novembre 2015 - David Chevalier


“Ouaiiiiiiiiiiii ! on va pourvoir niquer sans risque et au frais de la princesse !”

truvada

La ministre de la santé Marisol Touraine l’a annoncée hier, la PrEP sera accessible en 2016 et prise en charge pas la Sécurité Sociale. En effet, cette décision vient à la suite de l’avis de plusieurs études scientifiques à travers le monde dont PROUD au Royaume Uni et IPERGAY en France. Ces études confirment l’efficacité de la petite pilule bleu : le Truvada.

Beaucoup de séropositifs connaissent très bien ce nom car chaque jour, ils doivent la prendre à heure fixe. Ceci dans le but de diminuer le nombre de copie du virus. C’est grâce à ce médicament que certains séropositifs sont quasi-indétectables avec un pourcentage de transmission très faible.

Le but de l’opération était de voir si le Truvada était aussi efficace en prévention. Si une personne prenait le Truvada avant un rapport non protégé avec un séropositif, l’étude voulait démontrer que la personne n’avait que très peu de risque d’être contaminée.

Une pilule miracle ?

Oui et non. Le Truvada a un taux de fiabilité de 86 % (source : IPERGAY). Un chiffre honorable mais n’oublions pas que vous avez tout de même 14% de risque d’être contaminé. A cela ajoutons que ce chiffre est une moyenne issue de tests sur une petite population. L’intervalle de confiance est de 40 à 99 %. Cela veut dire qu’avec ce traitement, vous pouvez avoir pas loin de 50 % de risque de vous faire contaminer.

N’oublions pas que le Truvada n’est pas sans effets secondaires :

  • Système sanguin et lymphatique : Anémie
  • Système gastro-intestinal : Diarrhées, nausées et vomissements
  • Général : Fatigue
  • Infections et infestations : Sinusite, infections des voies respiratoires hautes et rhino-pharyngite
  • Système nerveux : Somnolence, céphalées et étourdissements
  • Psychiatrique : Dépression, Insomnie et rêves anormaux
  • Tissus cutanés et sous-cutanés : Éruption cutanée

La liste est longue. A cela ajoutons le problème de compatibilité avec d’autres traitements pour d’autres maladies.

Mais combien ça coute ?

En France, le Truvada seul coûte 500 € par mois et par personne. Rappelons qu’un préservatif peut se trouver gratuitement ou avec un prix moyen  autour de 50 centimes et sans effet secondaire.

 

Donnez votre avis !

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Application TUP : Pour faire l’amour plus facilement que la guerre !

Le froid et l'actualité nous donnent plus envie de rester sous la couette que de sortir. Et souvent, on y......

Fermer