inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Quand les homophobes veulent encourager la norme hétérosexuelle, ils réclament une Pride Hétéro !


09 juin 2019 - David Chevalier


Quand 80 % ont peur des 20% …

Dans une étude de 2006, 20 % des sondés avaient avoué anonymement avoir eu des pensées à caractère homosexuel.  Ce chiffre s’effondre à 2-3 % des personnes qui s’affirment homosexuelles. Pourtant, cette minorité dans la population mondiale ferait peur à la majorité non pas conservatrice mais impérialiste.

Certains dénoncent la présence des Rainbow Flag sur les ambassades, des marches des fiertés à travers le monde, en indiquant que les LGBTi veulent imposer leur vision du monde.

Hélas, depuis de nombreuses années, c’est plutôt l’inverse qui se produit. Les agressions, arrestations, purges, illustrent que c’est bien cette majorité qui veut exterminer l’autre minorité. La seule arme pacifiste que les personnes militantes LGBTi ont trouvé est la manifestation. Les marches des fiertés se sont très vites rependues à travers le monde il y a 50 ans, après les arrestations musclées et meurtrières dans le quartier du bar Stonewall à New-York.

Marcher, faire du bruit, affirmer et assumer sa différence, permet de ne pas tomber dans l’oubli et de continuer la lutte pour les droits LGBTi. Ce droit à la différence est affirmé, accentué et revendiqué par des personnes se maquillant ou montant sur talons aiguilles. Une autre volonté de ces marcheurs est aussi de dénoncer l’intrusion de la société et des religions dans les mœurs. Chacune et chacun a le droit de faire ce qui lui plaît comme il lui plaît.

Un adulte a le droit de pouvoir s’émanciper sexuellement avec un autre adulte comme il lui plaît sans rendre de compte à une tierce personne ou à une société. C’est pour cela, que nous retrouvons dans ces marches de fiertés par exemple, des personnes se revendiquant comme fétichistes. Dans cette situation, il n’y a pas non plus de revendication à une quelconque supériorité, mais uniquement une demande de respecter les envies et les mœurs de chacun et de chacune.

Ça choque !

Oui deux personnes de même sexe qui s’embrassent dans la rue choque. Un couple pratiquant la sodomie choque. Un couple n’ayant pas de pénis choque. Une personne noire et une personne blanche ensemble choque. Un couple de confession différente ou ayant deux confessions différentes choque également. Un couple composé de deux tailles différentes choque aussi.

Il y aura toujours des personnes choqués que nous ne pensions pas comme eux, que nous n’agissions pas comme eux, que nous ne vivions comme eux et que nous ne respections pas les mêmes codes qu’eux.

Nous avons donc le choix de dénoncer l’imposture de cette norme en utilisant tous les outils possibles que nous disposons. Ou alors nous avons le choix de nous taire et de mourir en silence.

Quand nous comprenons la valeur de la manifestation, de ces marches, il est risible de penser que la majorité qui discrimine, qui agresse, qui tue en ait véritablement besoin.

 

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Le mois des fiertés disiez vous ?

Criminel ? Qui l'est  ? La haine ou l'amour madame ? Vous êtes honteuse madame ? Vous vous réclamez de...

Fermer