inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Quelle sera l’attitude du gouvernement ?

Ici, une petite réclame...

 

Les déclarations politiques s’enchainent depuis le dévoilement de l’agression ignoble dont a été victime Romain* à Rouen dan la nuit de mercredi 24 octobre à jeudi 25 octobre dernier. Le président Macron s’est lui-même “fendu” d’un tweet. Ce dernier résume ce que l’Inter-LGBT, SOS Homophobie, les ActupienNEs, les Séropotes et tant d’autres associations dénoncent depuis des semaines devant le développement des agressions. Aujourd’hui, en France, en 2018, c’est en moyenne une agression physique homophobe tout les trois jours.

Il est bon également de rappeler ce point essentiel. Dans une étude de mai 2017 menée par l’Observatoire national de la délinquances et des réponses pénales (ONDRP) sur les crimes et délits homophobes montre que seules 8 % des victimes vont dans un commissariat ou une gendarmerie. Et lorsqu’elles le font seules 48% d’entre elles déposent effectivement plainte.

Rappel des faits.

Dimanche, Romain* a témoigné de son agression, photos à l’appui, auprès du site LBGT+ Gayviking. Puis il s’est confié, de façon anonyme, à BFM TV, en dévoilant les nombreuses marques qu’il porte de son agression, au visage, sur les mains et sur le torse.

Alors qu’il se trouve dans une discothèque avec des amis, l’homme, originaire de l’Eure, fait la connaissance de deux autres hommes. Avec un ami, il les suit pour poursuivre la soirée dans un autre bar. À la sortie de celui-ci, il révèle à ces deux nouvelles connaissances qu’il est homosexuel. C’est à partir de ce moment que sa soirée vire au drame.

Alors qu’il monte en voiture avec eux pour aller à un after, l’un des deux individus passe à l’arrière du véhicule, commence à le rouer de coups et à proférer des insultes homophobes. En le fouillant, l’agresseur trouve une carte bleue et tente de retirer de l’argent avec, sans succès. De retour dans le véhicule, les coups recommencent à pleuvoir et une deuxième carte bancaire est trouvée.


L'épisode 3 est en ligne ! Notre invité Johan Cavirot, Président de l'association FLAG! Il répond à toutes nos questions. Au programme également le Pardon envers les homophobes ainsi que l'augmentation des témoignages d'agression à caractère homophobe... À écouter dans L'anonyme Podcast.

Cette fois, après quelques heures de coups, les agresseurs forcent la victime à se rendre au guichet d’une banque, place Saint-Marc. Accompagné d’un des deux individus, la victime retire effectivement 800€, mais elle parvient à se réfugier dans l’agence bancaire. L’agresseur tient son butin mais il prend la fuite en voiture avec son complice.

Le procureur de la République Pascal Prache a “confirmé” qu’une “enquête est en cours”, pour agression homophobe, séquestration et extorsion afin de retrouver les agresseurs et confiée à la Sûreté départementale.

Enfin du concret ?

Dans un tweet ce matin G. Castaner ministre de l’intérieur déclare avoir appelé Romain et se rendre ce soir au siège de SOS Homophobie avec d’autres membres du gouvernement. Cet acte est confirmé depuis quelques heures par l’association elle- même.  Y seront également présentes les associations Flag – Intérieur / Justice LGBT Au-delà du Genre – AdG @Inter-LGBT. Cette réunion aura pour but de présenter des mesures pour endiguer cette vague de haine.

Restons mobilisé(e)s !

Montrons à ces lâches criminels que nous ne baissons pas les bras. Bien au contraire ! C’est insupportable qu’aujourd’hui encore, juste pour avoir le droit de vivre sereinement nous soyons obligés de descendre dans la rue manifester ! Mais nous nous devons toutes et tous de le faire. Et pas seulement la communauté LGBT mais nos familles, amis, collègues, etc…

Samedi prochain à Rouen et Marseille des rassemblements auront lieu. Renseignez vous auprès des Délégations régionales de SOS Homophobie.

Faites-un don

.

Par publié le 30 octobre 2018

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Débat : Faire l’amour à votre meuf/mec pendant qu’elle ou qu’il dort, est-ce un viol ?

C'est le débat qui agite toute la toile et les médias, pour le meilleur et pour le pire. Une question...

Fermer