inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Retour sur la Marche de Juillet et le hashtag #PasEnMonNom

Catégories : Actions · Actualités LGBT

Ici, une petite réclame...

Des milliers de personnes se sont regroupées pour une Marche samedi dernier à Paris en provocant de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Afin de célébrer l’anniversaire des émeutes de Stonewall et d’afficher les différentes luttes contre les LGBTiPhobies, plusieurs associations ont lancé une nouvelle marche à Paris, en toute indépendance avec l’InterLGBT. La marche est partie de Pigalle afin de rejoindre la place de la République, même arrivée que la marche des fiertés de l’InterLGBT.

La ressemblance s’arrête là. La marche du samedi 4 juillet n’avait rien à voir avec la longue série de chars à laquelle certains s’étaient habitués. IL n’y en avait qu’un seul et ne diffusait pas que de la musique, mais beaucoup de propos militants.

Ce samedi 4 Juillet 2020, nous, gouines, biEs, trans affichons nos fiertés et nos colères, un cri de révolte contre les violences systémiques – lesbophobes, transphobes, homophobes, racistes, putophobes…- meurtrières pour nos communautés.

Une marche qui se devait donc d’être militante, politique et défendre les personnes homo, bi, trans, de couleurs, professionnelles et professionnels du sexe, une marche inclusive donc.

#PasEnMonNom

La marche des fiertés organisée par l’InterLGBT n’a jamais fait l’unanimité et chacun à ses raisons. Hélas, il en a été de même pour celle de ce début juillet qui a provoqué de vives réactions. En effet, plusieurs personnes se revendiquant du mouvement ACAB étaient présentes. Des slogans contre la police ont aussi choqué les internautes et pas seulement les bobos parisiens.

Certains internautes ont aussi rappelé que des policiers LGBT défendent nos causes et prennent des risques tous les jours afin d’assurer notre sécurité. Un internaute a rappelé le décès Xavier, le policier victime d’un attentat.

Certains ont dénoncé également l’amalgame véhiculé par certains manifestants confondant la lutte contre l’hétéronomalisation et la lutte contre les hétérosexuels.

Tout comme la Marche de l’Inter, cette Marche ne fait pas non plus l’unanimité. Dommage.

Ici, une petite réclame :

Ce sujet vous a plu ? Retrouvez d'autres articles dans les catégories suivantes : Actions · Actualités LGBT

.

Par publié le 07 juillet 2020

Rédacteur sur le site actu.inverti.fr & Podcasteur de L'anonyme Podcast.

1 commentaire sur “Retour sur la Marche de Juillet et le hashtag #PasEnMonNom

  1. Non, pas “Dommage”
    Des slogans heterophobes et des zones non mixtes
    C’est scandaleux
    Ça fait longtemps que j’ai abandonné le drapeau arc en ciel
    Mais en tant que bi, j’en ai marre d’être associé à un mouvement de plus en plus fasciste
    La “Convergence de lutte” est une connerie sans nom, qui ne choisit que les luttes en accord avec une idéologie fasciste d’extrême gauche

    Je refuse que ma sexualité soit politisée de la sorte
    Mon combat est pour les droits et les libertés des personnes LGBTQ et non contre les majorités

    Les minorités extrêmes et bruyantes des luttes devraient arrêter de se cacher derrière les minorités qui se battent fièrement pour leurs droits et leurs libertés

    Qu’ils créent un parti politique et qu’ils arrêtent de venir propager la haine dans des luttes qui aspirent à l’inverse.

Donnez votre avis !

Read previous post:
Harcèlement – réseaux sociaux : Le photographe Olivier Ciappa hospitalisé.

  D'après l'association Comité Idaho France, le photographe militant aurait été victime de harcèlement sur les réseaux sociaux de la...

Close