Russie : des artistes défient le pouvoir et une chaîne musicale se fait condamner.

Adoptée en 2013, la loi contre la « propagande » homosexuelle fait à nouveau parler d’elle !

La cour de Moscou a reconnu la chaîne de télévision Mouz-TV coupable d’avoir enfreint la loi interdisant la « propagande de relations sexuelles non traditionnelles ». La chaîne a été condamnée mercredi 17 novembre à un million de roubles (12.000 euros) d’amende. Selon le gendarme russe des télécoms, équivalent Arcep et CSA, Mouz-TV n’a pas respecté la loi en diffusant son programme sans indiquer qu’il était déconseillé aux moins de 18 ans et en le diffusant avant 23 heures.

Le crime :

Le 4 juin, Mouz-TV avait diffusé sa remise de prix, en présence de nombreuses stars de la chanson russe et de plusieurs invités. Problème russe, certains hommes sont venus vêtus de robes. Le chanteur Philipp Kirkorov était arrivé à la cérémonie aux côtés d’un rappeur à bord d’une décapotable décorée de fleurs et suivie par un cortège d’hommes très musclés et torse nu. La scène faisait bien sûr référence à un mariage gay.

Rappelons que le Tsar Poutine voulait remettre la famille chrétienne au centre de la construction de la très grande Russie. Pour lui, c’est plus important que de relancer l’économie et les droits de l’Homme.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte