Russie : un journaliste gay menacé d’expulsion a tenté de se suicider.

Un journaliste et militant gay est menacé d’être expulsé de Russie, destination l’Ouzbékistan, pays où il a déjà été torturé.

Il signe ses textes avec ce nom : Ali Feruz. Il a écrit plusieurs articles sur les conditions de son métier en Russie mais également sur les conditions des homosexuels. Il a écrit des articles pour le journal Russe Novaïa Gazeta. Journal qui avait rendu public les atrocités envers les homosexuels du régime Tchétchène.

Le 1er août, Ali Feruz passe devant un juge qui confirme son expulsion du pays. Il va alors saisir un stylo et tentera de s’ouvrir les veines. Le journaliste paye ses articles contre le gouvernement. Le département de l’immigration russe refuse de lui accorder le statut de réfugié.

L’Ouzbékistan est à la 169ème place sur 180 au classement mondial 2017 de la liberté de la presse. L’homosexualité est également passible de trois ans de prison. Et c’est hélas le pays d’origine d’Ali Feruz même s’il a grandi en Russie. Quand il y est retourné en 2008, il a été approché par les services de renseignement pour qu’ils dénoncent les opinions politiques de ses amis. Chose qu’il a refusé. Il sera alors emprisonné puis torturé.

En 2011, il rejoint de nouveau la Russie. Il enchaîne les petits boulots puis travaillera pour le journal de l’opposition : Novaïa Gazeta

Le journaliste peut encore faire appel de la décision. Cette démarche devrait repousser de plusieurs semaines son expulsion.

Sources : LibérationMédiapart Blog

Ici, une annonce :
3 Commentaires
  1. David Chevalier 4 ans il y a

    C’est vraiment fort surprenant… La Russie de Poutine est tellement démocrate et si pro gay…

    Arf…

    Cela montre bien que dans ce monde de brutes les démocraties tiennent à fil.

    • Auteur
      David Chevalier 4 ans il y a

      En même temps la Russie n’a jamais été une grande Démocratie… Mais tu as raison il faut veiller à ce que la notre en reste une !

  2. David Chevalier 4 ans il y a

    Et que “notre” démocratie ne se taise pas devant les “erreurs” de ses partenaires commerciaux et autres… Que dire de la condition homosexuelle dans nos “chères ex- colonies” africaines.

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte