Les haineux s’attirent, en voilà un nouvel exemple !

Samuel Lafont, ce nom ne vous dit peut-être rien, mais lui, son truc, c’est d’embêter les personnes LGBTi+ ! Il fait partie de l’aile la plus extrémiste de la Manif pour tous. Il appartient au Printemps Français, un mouvement anti-mariage gay. Samuel Lafont a rejoint de l’équipe du candidat Éric Zemmour.

Au sein de Reconquête, Samuel Lafont gère les réseaux sociaux ainsi que toute la communication numérique.  Il maitrise les hashtags, ces fameux mots clefs. Sur Twitter, ces hashtags révèlent des tendances et quand il fonctionne, il fait effet boule de neige. Un bon hashtag dans une campagne politique peut permettre au candidat de se démarquer. Bien maitrisé, il peut être une arme redoutable. C’est l’une des spécialités de Samuel Lafont. Comme le révèle une enquête du Monde, Samuel Lafont aurait la médaille d’or du hashtag dénigrant les autres candidats. Ses cibles préférées, Macron bien sûr, mais aussi Valérie Pécresse.

L’enquête du Monde dévoile la mécanisation des militants Reconquête pour faire monter leurs hashtags.

Facebook et Wikipedia aussi visées !

En politique, il n’est pas rare de modifier l’Histoire, dans tous les domaines. Les militants Reconquête n’hésitent donc pas à modifier régulièrement les articles proches des thématiques du parti sur le site de l’encyclopédie ouverte Wikipédia.

Pour Facebook, même chose que pour Twitter, les militants repartagent, postent, toujours avec des hashtags bien précis afin de séduire les algorithmes de Facebook. Car plus un article est partagé sur Facebook, est plus Facebook le montre dans les différents flux d’activité. En tant qu’utilisateur de Facebook, vous ne voyez pas ce que vous voulez voir, mais ce que Facebook veut bien vous montrer.

Twitter réagit.

Comme elle l’a fait pour l’élection aux USA, la plateforme Twitter dit suivre de très près les activités de Samuel Lafont et de nombreux partisans de certains partis politiques. Elle se dit prête à suspendre plusieurs comptes s’ils ne respectent pas les conditions d’utilisation.

Pour les autres plateformes citées dans l’article du Monde, telle que Wikipedia, ces plateformes comptent sur des modérateurs et la dénonciation afin d’éviter les abus.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2022 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte