inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Samuel Paty, un fou l’a fait se taire. La France dans son silence parle.

Catégories : Actualités LGBT · Homophobie · J'en ai marre ! · Livres · Politiques · Société

Inverti, comme média inclusif et respectueux des valeurs qui font la France, s’unit à cette minute de silence en hommage à Samuel Paty. Chaque française ou français, les résidentEs étrangerEs sur notre territoire doivent s’unir à cette marque de respect.  Ce silence est un pleur, un cri, un hommage national, un merci. Il doit être sans haine ou rancoeur. Sans haine et surtout sans colère qui ne servirait à rien. Qui même, cette colère, sans nul doute, aurait été refusée par Samuel Paty.

Nous taire pour mieux “l’ouvrir” et réfléchir.

Sur cette Terre nous ne sommes que de passage. Rions ensemble, chahutons ensemble et surtout respectons nous dans nos différences. Je n’ai jamais connu de meilleurs instants que dans le dialogue parfois muet, à cause de la barrière de la langue avec un autre individu, un humain. Parfois, un mot, un sourire, un geste suffit pour faire comprendre à l’autre que sans le comprendre, nous l’acceptons.  Avec mon voisin le plus proche, nous sommes si différents. Pourtant, même dix fois par jour, nous ne manquons jamais de nous saluer. Ce n’est rien, mais, c’est cela être humain.. Se faire “coucou”. Il ne sait rien ou presque de ma vie, je ne sais presque rien de la sienne. Pourtant, nous nous respectons. Nous nous saluons. Nous nous taquinons et nous échangeons lorsque nous pouvons nous poser. Pourtant nous sommes si différents. Mais, c’est toujours en humain respectueux de l’Autre que nous nous croisons. Heureux de nous croiser, irais je même vous écrire pour vous simplifier le propos. C’est ce que tentait d’expliquer Samuel Paty à ses élèves. Les faire réfléchir sur le “vivre ensemble”. Ne pas s’aimer, juste se respecter dans nos différences. Et promis, grâce à nos différences nous sommes plus riches en échangeant qu’en guerroyant.

Mon épicier est bouleversé.

C’est affreux à écrire, certainEs me diraient que c’est même stigmatisant. C’est pourtant ce qu’il ressent. Il ne souhaite plus servir de client, car, il est musulman. Il a honte. Honte de ce qu’un jeune à peine sorti de l’enfance et instrumentalisé par de gros connards de haineux qui ont perdu toute humanité et ne connaissent pas une religion, se sont permis de mettre deux couteaux dans les mains d’un presque enfant. Etait il responsable de son acte ? OUI, encore que ! Deux vies à jamais perdues. Le prof et l’élève sont unis dans la mort alors que cela devrait être dans la vie, le dialogue et le partage.
Samuel Paty est mort parce qu’il enseignait le respect et le doute. Le presque encore enfant est mort dans l’ignorance.
Le jeune fou et meurtrier est mort à cause d’inhumains qui ne sont que haine.
Deux vies sont gâchées, deux familles à jamais souillées et meurtries, ravagées.

La culture et le silence des pleurs.

Erdogan, des fous d’autres nations telles que le Qatar, l’Arabie Saoudite, le Liban, etc, etc, réagissent… Mais, bande de pignoufs, la Vache qui rit, Kiri et Danone se passeront de vous… La France a un passé colonial, OK. Mais vous, que faites vous ? Et n’avez pas tenté de nous piller, de nous spollier ? Ou jamais amalgamer ? Qui a vendu aux européens des esclaves noirs ? Pourquoi Charles X a envahi Alger et ce sultanat ? Vous vivez encore au VIIIème sicle ? Au XXIeme siècle, certes non !!! Je suis triste pour vous. Vos peuples depuis bien logntemps sont libres. Ils agissent mal. Et nous n’y pouvons rien, même en devoir de mémoire. Mais oui, vous êtes nos soeurs et frères en humanité. De cela, nous en sommes conscientEs, fièrEs et heureuSEs.x. Vous alimentez la haine. Nous, nous alimentons le partage, la joie, le respect et la taquinerie. Un dessin est un acte d’amour ! Cela montre l’intérêt que nous vous portons ! Sinon, nous nous taierions tel que vous avez obligé Samuel à le faire.

21 artistes pour le silence au nom de la Liberté.

Face à celà, je l’espère, le souhaite, à l’avenir,  l’ensemble du corps professoral se montrera uni. L’inclusion et le respect ont eu un prix le mois dernier. Son nom était Samuel Paty. Je suis Samuel.
Face à cela, l’ensemble de la Nation se montrera respectueuse des passeurs de savoir. C’est mon souhait le plus cher.
L’histoire est pour moi un élément essentiel, primordial pour comprendre le monde d’aujourd’hui. Je vais à 49 ans oser déposer ma candidature pour devenir, en candidat libre, docteur en histoire. Je suis doctorant depuis trop longtemps.
Cet évènement a bouleversé ma vie et m’a rendu plus volubile que jamais. La vie doit être enseignée et prioritairement le respect.

Je ne souhaite pas enseigner. Je souhaite partager. C’est exactement ce que faisait, ce que fait et fera Samuel Paty.
Soyons toutes et tous Samuel Paty.

 

Je vais donc encore en frustrer plus d’unE…

La France par quelques technocrates ne donne pas l’exemple.

Le monde de la culture rend hommage à Samuel. Pourquoi alors, fermer nos librairies, nos disquaires, nos bibliotèques qui ne sont pas essentiels ? Le savoir est essentiel. Et c’est dans ces lieux qu’il est là, notre savoir, la transmission et le partage. Mon grand père me disait toujours que “j’ai beau lire et apprendre une page du dictionnaire par jour, je ne sais rien”.

Samuel, tu es vivant.

Je suis Samuel Paty et il n’y aura jamais de point final, juste un vide et un silence

Merci Samuel , David e touTEs les autres

Ce sujet vous a plu ? Retrouvez d'autres articles dans les catégories suivantes : Actualités LGBT · Homophobie · J'en ai marre ! · Livres · Politiques · Société

.

Par publié le 02 novembre 2020

Twitter : @MarkBach5

Donnez votre avis !

Read previous post:
Les fous sont partout. Si Halloween m’était comté : Lorsque LMPT et les Agnès chantent avec les islamistes.

Vous aussi vous avez eu peur ?!? Le sexe et la sensualité, rien de tel pour ''ce'' reconforter. Avez vous...

Close