Sauna Gay : bientôt de retour à San Francisco !

Considérés comme une nuisance à la santé publique, les Saunas Gays pourraient revenir sous conditions !

Il en existait plusieurs en France avant la crise sanitaire notamment le Suncity à Paris, le Saint-Jean à Bordeaux ou encore le Soho à Lille mais ils étaient interdits à San Francisco en Californie. Ils avaient été accusés d’être un facteur aggravant de l’épidémie du VIH. Depuis 1984 à San Francisco, les saunas gays libertins sont officiellement interdits. En 1985, New-York interdisait elle aussi les saunas libertins.

Les boites de nuit permettaient tout de même aux californiens de se donner au plaisir charnel mais officiellement, ce n’étaient pas des clubs libertins.

2021 : le changement c’est maintenant.

La chose pourrait changer car même si en 2020 dix patrons de clubs libertins ont été arrêtés à travers les USA, les saunas gays libertins pourraient enfin sortir de l’ombre à San Francisco. Il y aurait tout de même des conditions.

La première, les saunas auront pour interdiction de vendre de l’alcool, que ce soit de la bière ou des alcools forts. Deuxième condition, la prévention. Ils devront mettre en place des campagnes de prévention à l’intérieur de leurs établissements et en plusieurs langues.

En France ?

Il existe plusieurs saunas en France que vous pouvez retrouver sur notre page listant les lieux LGBTi en France, Belgique et Suisse. Ils ont la même typologie que les salles de sport. C’est pour cela que durant les restrictions, les boites de nuit étaient fermées mais non les saunas.

En France ils ont le droit de vendre de l’alcool et font aussi de la prévention contre les IST/VIH, de manière très discrète pour certains.

Crédit image : Wikimedia

 

 

Ici, une annonce :
0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Aides : 15 personnes salariées dénoncent les viols au sein de l’association.

#MeeTooGay touche aussi les associations LGBTi ! Marc Faysse et Aurelie Garnier, journalistes pour StreetPress ont recueilli 15 témoignages dénonçant...

Fermer