Vous n’avez peut-être pas vu le détail, mais c’est un grand pas dans la communauté LGBTi+.

Marque de certaines féministes, de certains hommes dans la communauté Gay, le poil est au centre de tous les débats. Faut-il raser ? Tondre ? Entretenir, mais ça veut dire quoi ? S’épiler ? Le poil est tellement mal aimé qu’il est tout simplement bannis de la plupart des publicités.

Or il est naturel d’avoir des poils comme de ne pas en avoir. Mais le problème, avec les stéréotypes, la publicité et l’argent, c’est que l’image du poil reste « sale ». Alors que les cheveux eux sont toujours tout beaux, à tort, les poils eux sont toujours associés à la saleté, à l’odeur…

Il est certes revenu avec la mode des barbus, mais le poil, que ce soit sur le visage ou sur le corps, est pour certains et certaines, malvenu. Le culte du jeune imberbe ou du sculpté imberbe a toujours de beaux jours devant lui.

Il est donc normal de souligner la « toute petite » action de la gamme Skin dans la libération du poil. C’est léger, voire complètement photoshopé, mais l’essai mérite d’être souligné. Il existe bien sûr une version imberbe pour ne froisser personne.

Avec ou sans poils, avec ou sans gel, il faut par contre rester protégé, car les MST se moquent de vos poils.

Pour continuer vos discussions sur le poil, n’hésitez pas à rejoindre le groupe « J’aime le Bear » sur le réseau social inverti : agora.

 

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2022 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte