Partout dans le monde, il y a eu des actions ce weekend pour la journée mondiale contre l’homophobie, transphobie, lesbophobie et biphobie.

DSCF8957

Toutes les grandes villes de France et dans plus de 60 pays dans le monde se sont associés ce week-end pour célébrer aujourd’hui IDAHOT (International Day Against HOmophobia ) : une journée mondiale contre la haine des différentes sexualités autres que l’hétérosexualité. C’est le français Louis-Georges Tin qui l’a créé en 2005, 15 ans après le retrait de l’homosexualité de la liste des maladies mentales de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Samedi, à Paris, il y a eu des villages ou des stands sensibilisant la population à cette journée dans plusieurs quartiers : le Marais (Beaubourg), Trocadéro mais également à Barbès au Nord de Paris, dans le quartier de la Goutte d’or.

La Goutte d’Or :

L’évocation du nom de ce quartier peut faire trembler plusieurs bobos parisiens. Et en sortant de la station du Château Rouge, nous sommes vite imprégnés par l’atmosphère du quartier. Beaucoup de bruit ainsi que des chants. Mais pas de confusion, ce ne sont pas des chants pour l’IDAHO mais pour soutenir Laurent Gbagbo à notre plus grand étonnement. Rappelons au passage qu’il est incarcéré auprès de la Cour pénale internationale à La Haye depuis le 30 novembre 2011

C’est dans cette ambiance, ce mélange des genres, que nous retrouvons Cédric, responsable du stand Aides, se situant sur le trottoir d’en face.

Situation ubuesque :

Cette situation serait dû à cause de la préfecture de Paris. Deux services auraient autorisé ces deux manifestations sur la même place sans se concerter. Du coup, nous avons les pro-dictateurs d’un côté et les pro-LGBT de l’autre. Mais attention à ne pas faire d’amalgame, l’un ne veut forcément pas dire l’opposé de l’autre.

Et même si cette situation est ubuesque, pour Cédric, la présence de ce stand Aides dans ce quartier est légitime :

Aides intervient chaque semaine dans ce quartier pour sensibiliser envers les maladies sexuellement transmissibles tel que le VIH. Le 18ème est un quartier populaire où se côtoie des parisiens, des ressortissants issues de plusieurs pays où il y a des conflits dans le monde. Ils ne parlent pas très bien le français, n’ont pas eu la même éducation que toi et moi et c’est pour cela que nous devons être présent aujourd’hui pour les sensibiliser contre le VIH et l’homophobie.

Et ce mélange était également présent sur le stand d’Aides où nous avons pu rencontrer les personnes de cette France “Black, Blanc, Beur” de tout âge. Ils s’arrêtaient, se renseignaient ou laissaient des messages sur un mur.

Amour, ni sexe ni couleur.

L’homophobie aussi dangereuse que le racisme.

Un quartier qui n’en a rien à foutre !

La Goutte d’Or n’est pas Versailles.

Je pense que l’homosexualité est plus acceptée ici plutôt qu’à Versailles où plusieurs mois après le mariage pour tous, il y avait encore des drapeaux de la Manif pour Tous. Certes, il y a eu deux ou trois agressions homophobes mais dans une généralité, les gens s’en foutent ici.

Et Cédric n’est pas le seul à le penser. Nous tombons sur Jean-Pierre (nom modifié). Il est appuyé sur un bloc de béton entrain de lire une publication d’Act’Up dénonçant l’homophobie. Jean-Pierre est arrivé en France à 15 ans, dans les années 70. Il est de confession musulmane, marié avec enfants. Son témoignage nous surprend, nous sommes loin des clichés.

Vous savez, je m’en fiche de tout ça. Les gens font ce qu’ils veulent. Les gens cherchent des problèmes. Certains sont pour d’autres contre. Mais nous sommes tous égaux par rapport à la mort. Je suis marié, musulman et avec des enfants et ils mènent leur vie. Ils se marient avec la personne qu’ils veulent, je m’en fiche, c’est leur vie pas la mienne.

S’il s’en moque, pourquoi prend-il la peine de lire le flyers ?

Vous savez, depuis que je suis arrivé, le quartier a bien changé. Même si en face il y a des pro-Gbagbo, encore une fois c’est leur problème. Ce que font les gens ne me regardent pas. Il en est de même pour l’homosexualité. Je m’en fiche. Une personne m’a donné ce papier, je le lis et je me renseigne, c’est tout.

L’homosexualité tombe dans l’indifférence.

Pour Cédric, c’est une très bonne nouvelle. Car ce discours est l’avis partagé de nombreux français qui s’en foutent du mariage pour tous. Ça ne les concernent pas et aimeraient bien que les politiques pensent plus à leurs problèmes de fond plutôt que de s’attarder toujours et encore sur le mariage pour tous.

Mais hélas, à la quête de voix, les politiques aiment s’attarder au mariage pour tous. Nous sommes donc loin de ce pays voisin où un premier ministre s’est marié avec son conjoint.

En France, je n’y crois pas, continue Cédric, responsable du stand Aides. Les élites ne sont pas prêts. Nous l’avons vu. Alors que nous sommes un pays laïque, les religieux se sont bien fait entendre. Ce qui est surprenant car au Luxembourg, Espagne et Portugal, pays très religieux, il n’y a pas eu autant de haine envers les homosexuels.

Beaubourg :

Autre lieu, autre ambiance. Nous sommes maintenant dans le quartier très touristique de Beaubourg. Plusieurs stands sont présents avec écran géant et chorale. L’atmosphère y est un peu plus légère. Comme pour la Goutte d’Or, nous y retrouvons plusieurs associations qui ont cette fois plus de place.

Plusieurs associations ont participé à l’IDAHO 2015 : Aides, Contact, Inter-LGBT, Le Refuge, les Soeurs, Angel 91, Act’Up, RaimbHôpital, Caelif, Les Sans voix, Chrysalisdes, Accesptess-T…

IDAHO ou IDAHOT ?

IDAHO est un collectif français militant pour une journée mondiale contre les agressions homophobes. Ce qui a donné en anglais : International Day Against HOmophobia. En Français donc, la journée mondiale contre l’homophobie. Les organisateurs se sont très vite rendus compte qu’il n’y avait pas que les homosexuelles qui souffraient d’appel à la haine mais également les personnes transgenres et transsexuelles. En 2009, le T pour les personnes transgenres et transsexuelles a donc été ajouté. IDAHO est donc devenu IDAHOT.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Valls se marie avec un homme ?

C'est ce qui s'est produit au Luxembourg : le premier ministre luxembourgeois s'est marié avec un homme vendredi 15 Mai...

Fermer