inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Journées de la lutte contre le SIDA : Sidaction

Catégories : Société


L'épisode 6 est en ligne ! Notre invité est Guy Bordin, auteur du livre l'Amant Fantasmatique. À écouter sur L'anonyme Podcast.

saidaction chiffres aSidaction, la lutte contre l’épidémie du SIDA continue !

Plus de 6 000 personnes en France sont chaque année contaminées par le VIH et ce chiffre monte à plus de 3 millions dans le monde. Certaines populations, comme en France, peuvent recevoir un traitement pour améliorer la vie des malades mais sans les guérir.

Nous ne sommes pas dans les années 1980 où la durée de vie des personnes contaminées était plus que réduite. A l’heure actuelle, nous vivons avec le SIDA mais toujours dans la crainte de voir le virus prendre le dessus. Certains séropositifs surveillent leur nombre de copies du rétro-virus en espérant qu’il ne résiste pas au traitement.

Dans certains cas, il résiste et il faut refaire plusieurs analyses pour trouver un nouveau traitement. L’une des plus grandes contraintes de ce traitement est l’heure à laquelle nous devons le prendre. Même si la plage horaire peut aller d’une demie heure à 1 heure, le traitement doit être pris à une heure fixe, chaque jour, sans interruption. Une horloge se met donc en place dans la tête et il faut surveiller ce “tic-tac”.

sidaction chiffres bLa vie change avec le Sida. Il faut se poser plusieurs questions sans se rendre coupable Ad vitam æternam :
– Comment l’ai-je attraper ?
– A qui et comment dois-je l’annoncer ?
– Comment protéger ma/mon partenaire?

En observant la vie d’une personne contaminée, nous pouvons nous rendre compte qu’en apparence, rien ne change. Elle sourit toujours, fait toujours du sport, va au ciné, travaille… Nous qui sommes prêt à tout arrêter pour un chagrin d’amour, nous nous rendons vite compte que ces personnes n’ont plus la même vision de la vie.  Leur problème est plus important que tous les notre réunis et elles sont là, devant nous, en train de nous sourire et de nous remonter le moral.

Il n’y a pas de mot pour décrire leur combat. Et cette apparence, nous la retrouvons sur les personnes atteintes de maladie que la médecine ne peut encore guérir. Elles doivent vivre avec et garderont à jamais cette minute où leur vie a basculé.

Soit à cause d’un excès de confiance, d’une mauvaise fortune, d’un héritage…

Qu’est ce que nous pouvons y faire ?

Rien, serait déjà un grand pas. A la place de cela, certaines personnes les stigmatisent, les humilient, où bien s’inventent ces maladies pour attirer une attention qu’elles n’ont pas.

Nous nous demandons tous comment cette maladie peut se transmettre. Uniquement le sang, le sperm, la salive, le toucher ? Nous avons entendu tellement de bêtise susciter par la crainte que nous ne savons plus où est la vérité.

Ce qu’il faut retenir est que le VIH touche tout le monde et n’est pas raciste : noir, blanc, jaune, homme, femme, grand, petit, belle, moche, musclé… derrière toutes ces personnes peut se cacher le virus du VIH. Car toutes et tous ne connaissent pas leur status. Et c’est pour ces raisons, qu’il faut se protéger, même quand nous aimons la personne.

Pour en savoir plus : Sidaction.


L'épisode 6 est en ligne ! Notre invité est Guy Bordin, auteur du livre l'Amant Fantasmatique. À écouter sur L'anonyme Podcast.

Ce sujet vous a plu ? Retrouvez d'autres articles dans les catégories suivantes : Société

.

Par publié le 05 avril 2014

Rédacteur sur le site actu.inverti.fr & Podcasteur de L'anonyme Podcast.

Donnez votre avis !

Read previous post:
Bisou gay du Dimanche, un vrai…

Ou pas... Tout le monde en avait parlé, rappelez-vous, l'été derniers à Montpellier, ils avaient fait la une de toute...

Close