Les homosexuels ont également été exterminé sous les nazis

Ce n’est pas une parenthèse de l’Histoire, mais un massacre à cause de leur sexualité.

gay-nazis

Le journal du CNRS vient de mettre en ligne un excellent article sur les homosexuels déportés sous le IIIème Reich. Et le 70ème anniversaire de la libération est un bon prétexte pour en reparler. Car entre 1933 et 1945 les nazis voulaient purifier les humains. Et les homosexuels étaient considérés comme dérangeant.

L’homosexualité était considéré comme contagieuse. Le paragraphe 175 du code pénal allemand :

Un homme qui commet un acte sexuel avec un autre homme est puni de prison.

Entre 50 000 et 100 000 hommes, principalement allemands, ont été incarcérés durant le IIIe Reich. Plusieurs milliers d’autres furent internés dans des instituts psychiatriques. Enfin, entre 5 000 et 10 000 hommes, soupçonnés d’avoir des pratiques homosexuelles, furent déportés en camps de concentration. Et deux tiers d’entre eux y sont morts.

Ces détenus, qui portaient le triangle rose, étaient particulièrement maltraités. Ils étaient affectés aux commandos de travail les plus rudes, par exemple à la “carrière” à Buchenwald ou à la “briqueterie” à Sachsenhausen. Dans certains camps, ils servirent aussi de cobayes aux “médecins” qui tentaient de les “guérir” ou de les “neutraliser” en les émasculant », explique le sociologue Régis Schlagdenhauffen, chercheur au laboratoire Identités, relations internationales et circulations de l’Europe (Irice) et membre du Labex Écrire une histoire nouvelle de l’Europe.

La suite de l’article est à lire ici.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Gay et l’Église ne font pas bon ménage

Le Pape refuse l'ambassadeur français à cause de son homosexualité. C'est la dernière révélation de cette saga qui dure depuis...

Fermer