hug-2

L’étude du jour à la con qui ne sert à rien.

Selon une étude de nos amis québécois, se faire pénétrer par plus de vingt hommes différents doublerait le risque d’attraper le cancer de la prostate tous types confondus, comparativement à ceux n’ayant jamais fréquenté d’hommes. Pire, cette pratique augmenterait de 500 % le risque d’attraper un cancer de la prostate moins agressif, comparativement à ceux n’ayant eu qu’un seul partenaire.

Par contre, ami actif ou hétéro only, pénétrer 20 personnes (homme ou femme) vous ferait diminuer le risque d’attraper un cancer de la prostate.

Certains font le calcul et c’est le drame.

Après un rapide calcul, vos chances d’attraper un cancer ont augmenter de 50 000% ? pas d’inquiétude, car selon les responsables de l’enquête ceci est une lecture subjective :

  Hautement spéculatives, Marie-Elise, responsable de l’étude.

Elle ajoute même :

Elle pourrait relever d’une plus grande exposition à des ITS, ou encore il se pourrait que la pénétration anale produise un traumatisme physique à la prostate.

LOL

Si nous résumons, il serait plus dangereux pour notre prostate d’avoir 500 relations uniques avec des hommes différents plutôt que 500 relations sexuelles avec le même homme. Or, au niveau de la prostate, nous ne voyons pas ce qui change mise à part la taille de l’engin.

Source : Cancer Epidemiology.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
All Out : collectif contre les anti-gay

Vous avez peut être vu leur publicité dans les médias, All Out un collectif qui contre-attaque. Depuis le débat sur...

Fermer