inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Je ne vous marie pas sinon j’irai en enfer !

Ici, une petite réclame...

marseille

Nous n’y sommes pas déjà ?

L’information fait la une de vos nationaux. A Marseille, une élue socialiste de la mairie du 15è et 16è arrondissements refuse de marier un couple de deux femmes. Motif ? Elle est musulmane pratiquante et elle ne peut, de part sa religion, marier ces deux femmes sinon elle irait en enfer ! Voilà ce qu’elle clame pour sa défense. Des proches de l’élue PS déclare que Mme Hout avait été contrainte par ses frères de ne pas célébrer ce mariage homosexuel.

Pourtant, Mme Hout, l’élue PS savait depuis quelques temps qu’elle allait devoir marier ces deux femmes, dans l’après midi du 12 septembre. Mais rien n’y fait, le jour J, elle renonce. Pour sa défense, elle déclare ne pas être homophobe :


L'épisode 4 est en ligne ! Notre invité Clément alias Veronika Von Lear. Nous reviendrons également sur la transphobie supposée de JK Rowling, des rumeurs sur l'application Stop Covid et des actions durant le mois des fiertés. À écouter sur L'anonyme Podcast.

Je ne suis homophobe. Je suis pratiquante de l’islam et en aucun cas, j’ai fait cela par rapport à ma religion. En prenant ma fonction, je savais que j’allais marier des homosexuels et cela ne posait pas de problème.

Mais ça ne s’arrête pas là.

Mme Hout demande à un autre conseiller de faire cette union à sa place. Problème, ce conseiller n’est pas habilité. Ni une ni deux, elle signe les documents et le lui remet. Ce qui est formellement interdit par la loi. Jeudi 30 octobre, Mme Sabrina Hout, était convoqué au tribunal par le Procureur de la République de Marseille Brice Robien pour lui faire un rappel de la loi “lui rappeler la gravité de ces faits inadmissibles”. Le magistrat estime “qu’elle n’a pas eu l’intention de commettre ces faux. Elle a eu peur de se mettre en porte à faux par rapport à son environnement “.

“Ecoeurées”

Cette issue « écœure » les deux mariées, âgées d’une cinquantaine d’années, pour lesquelles « un simple rappel à la loi, ça ne passe pas ». « Un élu qui n’a pas son libre arbitre, cela me choque », dit l’une d’elles, regrettant que Mme Hout n’ait pas « fait cela proprement ». « Elle serait venue nous le dire, on aurait trouvé une solution, retardé le mariage d’une heure pour trouver un autre élu. Il ne faut plus que ça arrive. » Pour leur avocate, Maître Catherine Martini, « ce qui est dérangeant, c’est qu’au-delà de leur propre préjudice, celui que subit la société ne peut être balayé ainsi ».

Source : lemonde.fr

Ici, une petite réclame :

.

Par publié le 31 octobre 2014

Rédacteur sur le site actu.inverti.fr & Podcasteur de L'anonyme Podcast.

Donnez votre avis !

Read previous post:
Halloween

  Source : stop homophobie

Close