Rebellez-vous, c’est l’appel de Leïla Slimani qui a reçu le nouveau prix Goncourt.

leila_slimani

La romancière franco-marocaine, Leïla Slimani qui a reçu le prix Goncourt cette semaine a appelé ce vendredi le peuple Marocain à se rebeller contre une législation moyenâgeuse suite à l’arrestation de deux jeunes filles mineures qui seront jugées pour homosexualité.

Leïla Slimani pense qu’il est temps que les citoyens prennent ça en main, qu’ils se rebellent contre ça. Les politiques feraient de l’abus de pouvoir, c’est ce qu’elle a déclaré au micro de France Inter :

L’humiliation du citoyen, et le fait de le maintenir sous une chape de plomb, favorise un système politique qui est celui de ‘l’hogra’, l’humiliation, et l’abus de pouvoir.

Pour elle, cette loi n’est en rien liée à sa religion mais est tout simplement l’outil d’un système pouvant arranger certains élites.

Cela n’a aucun rapport avec la religion (…) Beaucoup d’imams, beaucoup de théologiens extrêmement éclairés vous expliqueront que ça n’a aucun rapport. La question, c’est celle des droits de l’Homme, des droits sexuels, de la dignité et, en particulier, la dignité du corps de la femme.

Leïla Slimani met en avant que la politique menée au Maroc est avant tout une politique contre les droits de l’homme et de la femme. Pour la gagnante du prix Goncourt avec son livre Chanson Douce, les politiques sont hypocrites et mènent une politique moyenâgeuse.

Les marocains ont exactement les mêmes mœurs que les français : relations sexuelles avant le mariage ou ont des pratiques  homosexuelles, et c’est tant mieux se félicite l’auteure.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Télévision – Frédéric Lopez : un coming-out ou un coup de com’ ?

L'homme média du mois sera surement Frédéric Lopez, celui qui nous emmène dans des endroits inconnus. Tout le monde connait...

Fermer