inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Se toucher pour prévenir le risque du cancer des testicules !

Ici, une petite réclame...

FR_FR_TesticularCancerStatistic_816x445Il existe trois bon gestes pour déceler l’apparition du cancer des testicules.

Chez les hommes, le cancer des testicules est comme le cancer du sein chez les femmes. Il fait peur et touche les hommes âgés de 15 à 45 ans. Mais n’ayez crainte, car contrairement au cancer de la prostate qui peut surgir sans aucun signe apparant, ce n’est pas le cas du cancer des testicules. Mais pour faire les bons gestes, il faut  déjà les connaître et c’est notre rôle, nous médias de vous les communiquer. En effet, “Inverti.fr” soutient le mouvement Movember même si nous préférons la barbe à la moustache.

Nous cherchons quoi ?

Le cancer des testicules se présente généralement sous la forme d’une petite masse dure, un gonflement ou un changement de la densité du testicule. Certains hommes ressentent également une douleur sourde dans le testicule ou le bas de l’abdomen. Dans la majorité des cas, seul un testicule sur les deux est touché.

1er geste :

Une fois par mois, après un bain ou une douche chaude, soupesez vos testicules dans votre main. Une différence de poids ou de forme doit alerter votre vigilance. “Une sensation de lourdeur dans le scrotum ou une douleur ne doivent pas rester sans réaction”, alerte Simon Chowdhury, oncologue à l’hôpital de London Bridge.

2ème geste :


L'épisode 4 est en ligne ! Notre invité Clément alias Veronika Von Lear. Nous reviendrons également sur la transphobie supposée de JK Rowling, des rumeurs sur l'application Stop Covid et des actions durant le mois des fiertés. À écouter sur L'anonyme Podcast.

Nous continuons dans l’auto-examen. Avec le pouce et l’index, roulez chaque testicule (avec précaution, c’est un endroit sensible mais bon ça vous le savez !) pour vérifier l’éventuelle présence d’une petite bosse dure, d’une légère augmentation ou d’un changement de fermeté du testicule. À la moindre inquiétude contactez votre médecin sans attendre. Il vaut mieux passer pour un con qu’être mort.

3ème geste :

Un petit coup de main peut toujours être utile ! Votre copain ou votre copine les connait aussi bien que vous, profitez-en. Faites-lui savoir que ses observations peuvent vous être utiles. Tout changement notable doit vous alerter.

Par contre aucune inquiétude si vos testicules ne sont pas de la même taille, c’est tout à fait normal !

Le test en image.

Une équipe de rubgy anglaise nous montre en image comment faire le test :

Sources : Metronews / Movember France.

Ici, une petite réclame :

.

Par publié le 12 novembre 2014

Rédacteur sur le site actu.inverti.fr & Podcasteur de L'anonyme Podcast.

Donnez votre avis !

Read previous post:
Mélanie B a eu des expériences homosexuelles

Ou comment relancer une pseudo notoriété. Certains arrivent à faire naître des buzz pour relancer leur carrière. C'est de la...

Close