Têtu is back avec un hashtag : #WelcomeBackTETU

Quelques mois après sa mort en 2015, Têtu revient en version numérique pour 2016 !

tetu.com

iDyls avait annoncé il y a quelques semaines le rachat de Têtu pour plus de 100 000 euros. Voilà maintenant la nouvelle équipe à l’œuvre pour faire renaître Têtu dans une version numérique dans un premier temps.

La nouvelle équipe est menée par les cofondateurs d’iDyls, Yannick Le Marre et Julien Maquaire. Leur nouveau Têtu va porter un nouveau regard masculin sur l’actualité LGBT mais il y aura également des sujets sur la culture et le développement personnel voire sur le sport.

Têtu est revenu à la vie mardi 29 décembre via leur site internet tout neuf. Tout comme le site inverti.fr, Têtu.com utilise le CMS WordPress (25% des sites dans le monde tournent sous WordPress).

En 2016, Têtu a l’intention de s’épanouir en développant une plateforme de services gays et friendlys annoncent les repreneurs. Têtu.com renait et devra tout faire pour ne pas louper une nouvelle fois l’évolution du numérique. En effet, cette nouvelle plateforme va venir concurrencer Yagg.com.

Garçon Magazine n’a qu’à bien se tenir également car le dernier arrivé pourrait voir son ainé revenir dans les kiosques et sur les mêmes sujets. Car Têtu revient seul sans son “E” et annonce haut et fort son regard masculin sur l’actualité.

Même si Jean-Jacques Augier avait pris part au capital de la start-up iDyls à ses débuts, il est sorti du capital en octobre dernier. Têtu se voit donc renaitre avec une nouvelle équipe. C’est également iDyls qui avait réalisé l’application de rencontre So Têtu.

Têtu : un nouveau défit économique.

Depuis plusieurs années, Têtu était un gouffre financier. En 2013, Têtu était en perte de deux millions d’euros et de 1,1 million d’euros en 2014.

D’après son fondateur, Garçon Magazine serait déjà à l’équilibre au vu de son coût de fabrication. Têtu devra donc suivre cet exemple s’il veut revenir également en version papier glacé.

Un paysage de plus en plus Gay.

Yagg, Têtu, Garçon-Qweek, Friendly et autres sites internets traitant de l’actualité gay sont de plus en plus nombreux en France. En plus des généralistes qui traient aussi de l’actualité gay, l’internaute n’aura que l’embarra du choix.

Espérons que cette multiplication des plateformes LGBT va permettre de nouveaux regards envers l’homosexualité et ainsi faire reculer l’homophobie toujours bien présente en France après les nombreux débats sur le mariage pour tous ainsi que sur la PMA.

Espérons également pour 2016 que le nombre d’infection au VIH diminuera grâce notamment à la prévention sur ces différents supports.

Bonne chance donc à cette nouvelle équipe et bon retour à Têtu.com.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte